L’ISS sur la bonne voie pour colmater sa fuite

La société spatiale russe, Roscosmos, vient d’annoncer que les astronautes à bord de la station spatiale internationale (ISS) ont trouvé la source d’une fuite d’oxygène. Le problème a été isolé dans la nuit du 28 septembre grâce aux efforts de l’équipage à bord et des équipes de la mission au sol. Selon le rapport, la défaillance est survenue après un changement temporaire de température à bord de la station.

La recherche a commencé dans le segment américain qui abritait les modules américain, européen et japonais. L’équipage s’est ensuite rendu dans le segment russe pour y recueillir des données. Il s’agit notamment de l’astronaute et commandant de la NASA Chris Cassidy et des cosmonautes russes Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner.

Crédits Pixabay

D’après les investigations, la complication se trouve dans la chambre de transfert, une section du module de service Zvezda. Les experts estiment qu’elle ne représente aucun danger dans l’immédiat. Elle n’entraînerait qu’un léger écart par rapport à l’horaire de l’équipage.

Au niveau du module Zvezda de la section russe ?

Ce n’est pas la première fois que les astronautes à bord de l’ISS doivent faire face à ce genre de souci. Cette fois-ci, l’équipage a utilisé un détecteur de fuite à ultrasons pour recueillir les données. Ainsi, il a procédé à la fermeture des passages qui relient les autres modules et à celle des écoutilles avant et arrière de Zvezda.

Dans tous les cas, l’équipage se tient prêt à être évacué si c’est nécessaire. La capsule Soyuz MS-16 qui se trouve dans le segment russe peut les ramener en urgence sur Terre au cas où il y aurait un problème plus grave. Actuellement, l’astronaute et les deux cosmonautes ont repris leurs activités normales.

« Le spot se trouve dans le module de service Zvezda qui contient du matériel scientifique. La fuite n’est pas dangereuse pour la vie et la santé de l’équipage. Elle n’empêche pas l’ISS de poursuivre son vol habité », a déclaré le Roscosmos dans un communiqué.

Une cargaison de secours en attendant les remplaçants

L’actuel équipage de l’ISS attend actuellement l’arrivée des astronautes qui vont bientôt les remplacer. En attendant, les astronautes vont pouvoir compter sur le vaisseau cargo Cygnus non armé qui a été lancé depuis le Wallops Flight Facility de la NASA. Le chargement comporte une nouvelle toilette spatiale, un système de gestion des déchets et bien d’autres encore.

« La source n’est pas encore sûre. L’ISS a toujours une légère perte d’air due au système de purification de l’air. Si la fuite continue, il faudra fournir de l’air supplémentaire à la station », a déclaré Sergei Krikalyov, le directeur exécutif des programmes spatiaux habités russes.

Mots-clés iss