Fuites en tout genre sur le jeu vidéo « Harry Potter » du studio Avalanche

C’est un projet qui a fuité pour la toute première fois en vidéo il y a presque deux ans : un jeu à monde ouvert adapté de l’univers Harry Potter de J.K. Rowling, sans nul doute un rêve éveillé pour les très nombreux fans de la franchise qui attendaient une transposition à gros budget de l’école des sorciers sur console depuis plusieurs générations.

Avalanche Software, développeur de la série Disney Infinity et autres jeux à licence de la firme à la souris, serait le studio derrière ce projet ambitieux à budget AAA – et si les rumeurs ont continué à se multiplier depuis plusieurs mois, beaucoup de mensonges et d’intox auraient également été transmis d’une communauté à une autre…

Une image représentant un pull et une cravate de Harry potter

Crédits Pixabay

Tout du moins, c’est ce qu’affirme Jason Schreier, l’ancien taulier de Kotaku qui dévoile tout sur ce projet très attendu dans un article publié sur sa nouvelle crémerie Bloomberg.

Harry Potter : le jeu dévoilé en août ?

Tout d’abord, le journaliste confirme que la vidéo de 2018 est bel et bien authentique – considérant la masse de travail qu’il aurait fallu abattre pour réaliser un fake semblable, cette révélation est loin d’être étonnante, mais reste intéressante. Toujours gardé sous un épais voile de mystère par son éditeur Warner Bros. Interactive Entertainment, ce jeu Harry Potter serait prévu pour la prochaine génération de consoles de salon – PlayStation 5 et Xbox Series X, tout du moins.

Il semblerait qu’il faudra néanmoins patienter avant de pouvoir mettre les mains dessus, sa date de sortie serait ainsi calée à l’année prochaine…

Peu de détails circulent quant à l’intrigue du jeu ou ses mécaniques – une chose semble certaine pour Schreir cependant : il s’agit d’un monde ouvert prenant place à Hogwarts, le pensionnat pour jeunes sorciers et sorcières, ainsi que dans « les régions alentour« .

À lire aussi : J.K. Rowling accusée de transphobie

Une vidéo authentique

L’auteure J.K. Rowling a récemment fait l’actualité après des propos transphobes publiés sur son réseau social de prédilection Twitter – des déclarations qui ont fait réagir Daniel Radcliffe et Emma Watson, les deux stars des adaptations de la série littéraire au cinéma, mais également les studios Warner Bros.

Le bad buzz de la créatrice de l’univers Harry Potter semblerait avoir impacté et provoqué des discussions au sein de l’équipe de développement du jeu et pourrait être perçu comme nuisible au marketing et aux ventes.

Schreier conclue en précisant que les premières infos officielles concernant le jeu (initialement prévues pour l’E3) seraient révélés après l’évènement virtuel DC FanDome en août.