Fujifilm veut ressusciter l’instantané argentique avec l’Instax Mini 70

Fujifilm est devenu au fil des années un acteur incontournable sur le marché de la photographie numérique et il suffit de jeter un oeil sur ses hybrides pour s’en convaincre. L’Instax Mini 70 n’a rien à voir avec ces boitiers et c’est assez logique car il a d’autres ambitions : il souhaite effectivement ressusciter l’instantanée argentique. Sacré projet, non ?

L’appareil rappelle un peu les Polaroid de l’époque avec des lignes assez massives et un énorme flash placé dans le coin supérieur droit. On est à des années lumière de ce que proposent les constructeurs actuellement présents sur le marché.

Polaroid Instax Mini 70

Proust avait sa madeleine, les photographes auront leur Intax.

Oui, et c’est d’ailleurs ce qui fait le charme de l’Instax Mini 70.

129,99 euros pour le Fujifilm Instax Mini 70

Polaroid n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié car il a aussi placé un miroir à côté de l’objectif pour nous aider à nous prendre en photo. C’est plutôt futé. L’appareil intègre aussi une fonction de contrôle de l’exposition et on trouve aussi un retardateur pour nous simplifier la vie. L’offre est donc assez solide.

En marge, l’Instax Mini 70 embarque aussi un obturateur dont la vitesse est comprise entre 1/2 et 1/400e de seconde. L’optique est équivalente à un 60 mm pour sa part et le boitier est alimenté par deux piles CR2 pour une autonomie estimée à… 400 photos.

Polaroid va commercialiser son nouveau appareil à partir du 22 octobre mais il sera mis en vente chez Colette uniquement à cette époque. Il arrivera ensuite chez la Fnac et chez tous les revendeurs spécialisés à partir du mois de novembre.

Côté prix, il faudra débourser environ 129,90 euros pour en profiter, avec un pack regroupant dix films instantanés.

Mots-clés fujifilmfuninsolite