Fujifilm X-A2 : les caractéristiques techniques officielles

Fujifilm compte plusieurs hybrides à son catalogue et le constructeur vient précisément de lever le voile sur un nouveau modèle positionné sur l’entrée de gamme. Le Fujifilm X-A2, c’est son nom, s’adresse avant tout aux amateurs mais cela ne l’empêche pas de mettre la barre très haut, avec des caractéristiques particulièrement séduisantes. Envie d’en savoir plus à son sujet ? Vous ne pouviez pas mieux tomber.

Le X-A2 ressemble énormément à son prédécesseur. Vraiment, on dirait deux jumeaux. Il a cependant quelque chose que l’ancien modèle n’avait pas : un écran LCD capable de pivoter à 175°. Un détail qui devrait plaire aux amateurs de selfies.

Fujifilm X-A2 : image 1

Les trois versions du Fujifilm X-A2.

Bon, et après alors ? Le reste de la fiche technique ne manque pas de charme elle nous plus, et elle devrait même plaire à la plupart des photographes.

Une fiche technique complète

Sous le capot, on va ainsi trouver un capteur CMOS de 16,3 millions de pixels au format APS-C, avec une vitesse d’obturation comprise entre 1/4000 et 30 secondes, avec une sensibilité comprise entre 200 et 6400 ISO, ou entre 100 et 25600 ISO en mode étendu. Pas mal, et il en va de même pour le mode rafale qui monte à 5,6 images par seconde.

L’autofocus fonctionne pour sa part à la détection de contraste, avec pas moins de 49 collimateurs. S’ajoute à cela le fameux écran de 3 pouces (920k) capable de pivoter à 175°.

Sans grande surprise, le Fujifilm X-A2 est capable de shooter en RAW, et il peut aussi enregistrer des vidéos en 1080p ou en 720p à 30 images par seconde. Il ne sera apparemment pas possible d’aller plus loin et c’est bien dommage pour les amateurs de ralentis. Le stockage se fera sur une carte SD.

La connectique de l’appareil se contente du minimum avec un port USB 2.0 et une sortie HDMI. Pas d’entrée micro, donc, ni de sortie casque. Le boitier est plutôt compact (116,9 x 66,5 x 40,4 mm) et il ne pèse pas plus de 350 grammes avec la batterie et la carte mémoire. Sinon, sa batterie lui permettra de prendre 410 photos avant de rendre l’âme.

Fujifilm X-A2 : image 2

Le X-A2 sera particulièrement adapté aux selfies.

Et des fonctions bien pensées

Derrière, on trouve aussi pas mal de choses sur la partie logicielle. Le X-A2 proposera par exemple trois modes autofocus supplémentaires : le Eye Detection AF (visée des yeux), l’Auto Macro AF (pour les photos en… macro) et le Multi-Target MULTI AF (tir groupé). Avec ça, vous ne devriez avoir aucun mal à faire ressortir vos sujets.

Autre point intéressant, les objectifs livrés avec l’appareil verront leur distance de mise au point tomber à 15 cm. Les amateurs de photos en macro devraient se frotter les mains.

Même chose pour les vidéastes qui auront droit à un nouveau mode sobrement intitulé Classic Chrome, un mode qui fera ressortir les couleurs et les ombres pour donner un peu plus de relief à vos vidéos de vacances. Sachez en outre que le Fujifilm X-A2 embarque une puce WiFi et il sera tout à fait possible d’en prendre le contrôle à distance ou même de visionner les photos stockées sur sa carte mémoire depuis un terminal nomade.

Fujifilm X-A2 : image 3

Sinon, il ressemblera beaucoup à son prédécesseur.

Avec quelques accessoires en prime

En marge, Fujifilm va aussi lancer plusieurs accessoires, dont une housse en cuir qui se déclinera en brun ou en noir, mais aussi un grip censé améliorer la préhension de l’appareil. Inutile de vous réjouir d’ailleurs car ce dernier sera malheureusement dépourvu de logement pour une batterie additionnelle. Il ne nous permettra donc pas d’améliorer l’autonomie de l’appareil.

Et puis, le constructeur va aussi commercialiser deux adapteurs pensés pour les amateurs de macro. Le premier fera 11mm de large, contre 16mm pour le second.

Côté prix, il faudra compter 549$ pour le X-A2 couplé à un 16-50mm OIS, ou 599$ pour un X-A2 avec un 16-50mm OIS2. Les précommandes ne devraient pas tarder à démarrer.