Gabriela Jirackova, la poupée humaine

Gabriela Jirackova, 18 ans, de Prague, en République tchèque, veut réaliser son rêve de devenir l’ultime Barbie de la vraie vie. À l’âge de 16 ans, Gabriela a commencé à modifier son apparence naturelle avec de longues extensions de cheveux blonds, des cils massifs, du maquillage permanent et des remplisseurs de lèvres. Et elle ne veut pas s’arrêter là !

Maintenant, Gabriela, qui possède 300 poupées Barbie, a également retravaillé sa poitrine, qui a coûté plus de 3600€, pour faire passer ses seins de leur taille C naturelle à une taille G.

Le rêve de ressembler à une véritable poupée Barbie vivante

Et l’adolescente a déjà des plans pour plus de retouches cosmétiques – y compris les implants de fesses, le retrait de côtes, et même de plus gros implants mammaires pour l’aider à ressembler davantage à une « poupée vivante ».

Elle raconte que : “J’ai été inspirée par d’autres Barbies de la vie réelle et aussi par mes poupées Barbie, j’en avais beaucoup quand j’étais gosse. Quand j’ai vu les Barbies réelles, j’ai tout de suite su que c’était quelque chose pour moi. J’ai toujours voulu me démarquer et je me suis dit que cela me conviendrait. Je ne crois pas au look naturel. Je pense qu’il n’y a presque rien de naturel aujourd’hui”. Gabriela veut maintenant faire plus de chirurgie – malgré les préoccupations de sa mère.

Une mère inquiète mais compréhensive

Romana Jirackova, 53 ans, la maman de Gabriela, a déclaré: “Elle nous préparait lentement à cela mais nous n’avions pas réalisé à quel point elle était sérieuse. Je suis inquiète pour sa santé, mais jusqu’où elle ira est son choix et je le respecte. Je pense qu’elle est naturellement jolie et même si elle faisait des interventions cosmétiques, je respecterais cela.”

Même si tout le monde n’est pas fan de son look et de son mode de vie, Gabriela insiste sur le fait qu’elle est un modèle positif et qu’elle n’a jamais forcé ses followers sur les médias sociaux à reproduire son image de Barbie.

Gabriela rêve maintenant de vivre aux Etats-Unis et dit qu’elle est dévouée à son look extrême de Barbie pour la vie. “Je pense que je vais y arriver un jour, je veux vivre à Los Angeles et devenir célèbre pour mon image de Barbie”, déclare-t-elle.