Web

Gagne de l’argent en dénonçant les époux et épouses infidèles

Sur le web, on voit parfois fleurir de drôles de services. Des trucs parfois originaux, c’est vrai, mais aussi des sites ou des plateformes d’un goût discutable et destinés juste à remplir les poches de personnes prêtes à tout pour gagner quelques euros en plus chaque mois. Et justement, on peut dire que « Balance les cocufié(e)s » fait partie de ceux-là. En effet, ce site va vous permettre de gagner du fric en dénonçant les époux et les épouses infidèles.

La démocratisation des nouvelles technologies (plus si nouvelles que ça), c’est formidable. Désormais, chaque personne a la possibilité d’accéder à une source inépuisable d’informations et de rester facilement en contact avec ses proches. Même chose, grâce à internet, il est aussi devenu possible à n’importe qui de s’exprimer sur les sujets de son choix et aussi bien nos parents que nos grands-parents n’auraient sans doute jamais imaginé ça possible. Le revers de la médaille, c’est que certaines personnes pas forcément très honnêtes, pas forcément très malignes, profitent de l’occasion pour se faire de l’argent sur le dos des autres. Bien sûr, je ne dis pas que c’est le cas de la personne qui a imaginé « Balance les cocufié(e)s », je vous laisse le soin de vous faire votre propre avis sur la question.

Le fonctionnement de « Balance les cocufié(e)s » est plutôt simple. Tu te rends compte que le fils du voisin ou la cousine de la voisine a tendance à s’envoyer en l’air avec d’autres personnes que le conjoint habituel, tu te connectes au service, tu saisis le lien du profil Facebook ou, mieux, l’adresse mail du cocu ou de la cocue et c’est terminé. En faisant ça, le gars ou la fille va recevoir un gentil mail l’avertissant de la tromperie et lui proposant d’obtenir le fin mot de l’histoire en échange de quelques euros.

Oui, tu as bien lu, c’est un service qui va envoyer des mails à des gens, leur dire qu’ils sont trompés et proposant de leur filer toutes les informations s’ils acceptent d’envoyer un SMS surtaxé (4,50 euros + prix du SMS) aux gars qui se cachent derrière le site. Inutile d’avoir un diplôme d’ingénieur ou d’être un génie pour comprendre le genre de débordements que risque de provoquer un tel service. La plupart des petits malins qui tomberont dessus ne manqueront sans doute pas de balancer les adresses mails des copains et des proches pour tenter de se faire un peu de fric sur leur dos. Et peu importe que ce soit vrai ou pas, les conditions générales du service ne laissent planer aucun doute à ce sujet et indiquent très clairement qu’il n’est responsable de rien.

Ce qu’il faut espérer, bien sûr, c’est que ce service ne soit qu’une plaisanterie destinée à faire un peu de buzz sur le web. Oh oui, j’espère sincèrement que ce genre de choses ne peut pas exister. Et en même temps, je surfe depuis suffisamment longtemps pour savoir qu’on peut effectivement trouver des sales plans de ce genre sur le web. Dans tous les cas, si vous recevez prochainement un mail vous avertissant que vous êtes cocu, rassurez-vous, ce n’est sans doute pas le cas. En revanche, ça voudra quand même dire qu’il y a quelqu’un en ce monde qui ne vous aime pas et qui connaît en outre votre adresse mail…

Ah et pas la peine de filer la mienne, j’ai déjà créé un filtre pour que tous les messages en provenance de ce site terminent directement dans ma boîte anti-spam. Et en même temps, c’est vraiment là qu’est leur place.

Note : C’est volontaire de ma part, vous ne trouverez dans cet article aucun lien pointant vers ce service ni même son vrai nom. Ceci s’explique simplement par le fait que je ne souhaite pas faire de la publicité pour un outil de ce genre. J’ai en effet la chance d’être lu par pas mal de monde et je pense sincèrement qu’il est préférable pour tout le monde que personne ne puisse accéder à cette saloperie nauséabonde. J’aurais aussi pu choisir de ne pas en parler, mais je ne pense pas que ce soit la solution. Ainsi, si vous finissez par tomber sur ce site ou si vous recevez un mail émanant de ce dernier, vous vous souviendrez peut-être de cet article et cela vous évitera bien des déconvenues.

Crédits Photo

Mots-clés web