Galaxy A7 (2018) : le lancement approche

Le Galaxy A7 (2018) s’est fait relativement discret jusqu’à présent, mais il semblerait que ce soit sur le point de changer. Le terminal vient en effet d’être certifié par la FCC. Pas de doute, le lancement approche à grands pas.

Samsung est à la tête d’un catalogue bien rempli, un catalogue comprenant des dizaines de smartphones différents. Pour en faciliter la lecture et guider ses futurs clients, le constructeur a choisi de répartir ses produits en différentes gammes distinctes. C’est en effet une manière de toucher le public le plus large possible.

Test Galaxy A5 (2017) : image 3

Les Galaxy Ax sont des appareils assez particuliers pour leur part.

Le Galaxy A7 (2018) validé par la FCC

Arrivés sur le tard, ils viennent en effet se positionner à mi-chemin entre le milieu et le haut de gamme et ils ont ainsi principalement pour but d’offrir une solide alternative aux personnes ne disposant pas d’un budget assez conséquent pour pouvoir s’offrir un Galaxy Sx ou un Galaxy Note.

Tout comme les autres gammes, ces appareils sont renouvelés chaque année et ils sortent généralement au cours du premier trimestre.

Selon toute vraisemblance, il devrait en aller de même pour la nouvelle gamme et c’est en tout cas ce que l’on peut déduire des diverses rumeurs circulant sur la toile.

Cette fois, c’est donc le Galaxy A7 (2018) qui est mis à l’honneur puisque l’appareil vient d’être certifié par la FCC. Ce détail est évidemment loin d’être anodin, car cela veut aussi dire que le lancement du téléphone devrait intervenir sous peu.

Un lancement sous peu ?

En revanche, la noble institution américaine ne donne pas de détails supplémentaires sur la configuration matérielle du téléphone ou même sur son design. Maintenant, d’après les rumeurs, le Galaxy A7 (2018) devrait placer la barre assez haut et embarquer ainsi un écran Infinity et un processeur Exynos 7885 couplé à 4 ou 6 Go de mémoire vive.

La question que l’on peut se poser, bien entendu, c’est si ce modèle sortira en Europe. Cela n’avait effectivement été le cas ni du dernier modèle ni même du précédent. Si Samsung ne change pas de trajectoire, alors le vieux continent risque de devoir se contenter du Galaxy A5 (2018) et de sa déclinaison la plus modeste, le Galaxy A3 (2018). Encore que, ce dernier s’est fait relativement discret jusqu’à présent.