Galaxy Note 10 Pro : des détails sur le format et la résolution de l’écran

Samsung a attaqué l’année fort avec les Galaxy S10, Galaxy S10+ et Galaxy S10e, mais la forme ne compte bien entendu pas se limiter à ces trois flagships en 2019. Elle présentera en effet durant le second semestre une nouvelle phablette haut de gamme.

D’après les rumeurs courant à son sujet, cette fameuse phablette devrait se décliner en deux modèles différents avec un Galaxy Note 10 d’un côté et un Galaxy Note 10 Pro de l’autre.

Test du Galaxy Note 9 : image 17

En fouillant dans la base de données de HTML5test, le site MobielKopen est justement tombé sur une entrée faisant référence à un téléphone désigné par le numéro de modèle SM-N976V.

Un Galaxy Note 10 Pro de passage chez HTML5test

Si l’entrée en question ne laisse rien deviner du processeur ou même du module photo embarqué à bord du terminal, elle a au moins le mérite d’exposer très clairement la résolution de sa dalle.

D’après HTML5test, le terminal répondant au numéro SM-N976V devrait ainsi être pourvu d’un écran capable d’afficher une résolution en 412 x 869. Là, bien sûr, vous allez sans doute me dire que ça ne monte pas très haut pour un flagship, mais les résolutions données par le site sont généralement très basses. Ce qui compte ici, c’est donc moins le nombre de pixels affichés que leur ratio.

En extrapolant à partir de cette information, on peut en effet estimer la résolution de la dalle du Galaxy Note 10 Pro à du 3040 x 1440. Selon toute logique, la dalle de la phablette devrait donc proposer un format proche de celui des Galaxy S10 et Galaxy S10+.

Un écran 19:9 en vue

Par extension, cela veut aussi dire que le Galaxy Note 10 Pro proposera un format d’écran de type 19:9.

HTML5test ne donne malheureusement aucune indication sur le type d’écran embarqué à bord du terminal. On ignore donc si la dalle comportera une encoche ou un poinçon comme sur les Galaxy S10. Par contre, l’appareil devrait normalement être équipé d’un module photo arrière regroupant pas moins de quatre capteurs, comme sur l’édition 5G du Galaxy S10+.

En plus des capteurs placés sous l’ultra grand angle, le grand angle et le téléobjectif, il faudrait ainsi compter sur un quatrième capteur entièrement dédié au calcul de la profondeur de champ. Un capteur qui permettra au téléphone d’obtenir des flous d’arrière plan plus réalistes.