Galaxy S10 : des infos sur la caméra

Le Galaxy S10 ne sera pas présenté avant de longs mois, mais nous avons une vague idée de ce que proposera son module photo principal grâce à une nouvelle fuite.

Un internaute a en effet publié sur Twitter une image représentant la fiche technique du module photo dorsal du Beyond, le nom de code utilisé pour décrire le prochain flagship du constructeur coréen.

Si le document est intégralement rédigé en chinois, il a le mérite d’être plutôt précis. Suffisamment en tout cas pour nous donner l’eau à la bouche.

Le Galaxy S10 devrait bien embarquer un module photo triple

En supposant que cette fiche soit authentique, alors le Galaxy S10 devrait bel et bien être pourvu d’un module photo regroupant trois optiques et trois capteurs différents. Il est évidemment difficile d’être surpris compte tenu des rumeurs de ces dernières semaines. Samsung a d’ailleurs présenté un premier appareil doté d’un tel module au début du mois : le Galaxy A7.

Ce n’est pas fini cependant, car l’image nous donne aussi de précieuses informations sur les éléments composant le module.

Le Galaxy S10 devrait ainsi embarquer pour commencer un capteur doté d’une définition de 12 millions de pixels (1,4 µm) surmonté d’une optique à ouverture variable (f/1.5-2.4). Le capteur serait doté d’un autofocus et d’un champ de vision de 78°. La lentille bénéficierait pour sa part d’un système de stabilisation optique.

Un grand-angle, un très grand-angle et un téléobjectif en vue ?

Le second capteur atteindrait les 16 millions de pixels (1.0 µm) et il serait cette fois couronné d’un très grand-angle (123 °) ouvrant à f/1.9. La pièce serait dépourvue d’autofocus et de stabilisation optique.

Le troisième capteur se trouverait à mi-chemin entre les deux autres et il proposerait une définition de 13 millions de pixels (1.0 µm). L’optique offrirait pour sa part une ouverture à f/2.4 et le champ de vision atteindrait les 45° avec un OIS et un autofocus. Ici, nous serions donc sur un téléobjectif classique, un téléobjectif qui devrait permettre au terminal de proposer un vrai zoom optique.

En soi, ces informations sont plutôt séduisantes, mais la source de l’image n’est pas clairement mentionné. L’internaute à l’origine de la fuite ne semble pas non plus avoir encore une grande expérience en matière de leak. La prudence est donc de rigueur.