Galaxy S10 : une version “Emperor” et du chargement sans fil inversé 9W ?

Samsung est très attendu au tournant. L’année dernière, sa division mobile a en effet connu un léger ralentissement de son activité et beaucoup attendent désormais avec la plus grande impatience l’annonce des Galaxy S10. En attendant, les fuites se poursuivent et la dernière en date a trait à une version spéciale de l’appareil.

Samsung compte de nombreuses cordes à son arc. Non content d’être présent sur le marché de la mobilité et des équipements ménagers, le chaebol coréen fabrique aussi des écrans ou… des puces mémoires.

Invitation Galaxy s10

En la matière, il est même un peu en avance par rapport à ses concurrents et les dernières annonces faites par sa division l’illustrent parfaitement.

Samsung, le roi de la mémoire

Samsung a en effet réussi à développer une mémoire flash eUFS 2.1 offrant une capacité de stockage de 1 To… avec des débits très impressionnants pour couronner le tout. Cette mémoire est en effet en mesure d’atteindre une vitesse de 1000 Mo/s en lecture et de 260 Mo/s en écriture, avec une vitesse de lecture aléatoire de 58 000 IOPS et une écriture aléatoire de 50 000 IOPS.

Présenté plus tôt dans l’année, ce module a beaucoup fait parler de lui et nous sommes bien entendu nombreux à nous demander si le Galaxy S10 pourra en profiter. Il semblerait que cela soit le cas.

D’après les informations de GizChina, ce module sera en effet intégré à une édition spéciale du Galaxy S10, une édition désignée par la référence “Emperor Edition”.

Une Emperor Edition pour le Galaxy S10 ?

Selon toute vraisemblance, cette dernière correspondrait à la version haut de gamme du Galaxy S10+, une version qui devrait aussi proposer 12 Go de mémoire vive et être vendue à un prix peu accessible.

En parallèle, le Galaxy S10 a également été aperçu dans la base de données de la FCC et donc de l’organisme de certification américain.

En soi, cette nouvelle n’a rien d’étonnant, mais il y a tout de même un détail très intéressant. Selon les documents publiés par l’agence, le terminal devrait effectivement être en mesure d’offrir une charge sans fil inversée de 9W. Tout comme le Mate 20 Pro de Huawei (testé ici), l’appareil sera donc en mesure de recharger des équipements compatibles avec la technologie Qi, comme des smartphones ou des accessoires.

Par extension, on peut donc imaginer que la conférence de presse du 20 février sera aussi l’occasion pour la marque de lever le voile sur un ou plusieurs accessoires compatibles avec le Qi. Il est notamment question d’une nouvelle montre connectée.