Galaxy S11 : la 5G et la charge rapide 25 W en prime

Samsung a pour habitude d’officialiser ses nouveaux flagships entre février et mars, ce qui veut aussi dire que les Galaxy S11 seront logiquement présentés dans deux à trois mois. Et on comprend bien entendu pourquoi les rumeurs et autres fuites se font de plus en plus pressantes.

Hasard ou pas, un appareil répondant à la référence SM-G9860 a été récemment aperçu chez l’organisme de certification chinois.

Test des Galaxy S10 et Galaxy S10+ : image 16

Cet organisme a des missions équivalentes à celles de la FCC. Lorsqu’un constructeur souhaite lancer un nouveau terminal sur le marché chinois, il doit donc lui présenter afin que ce dernier puisse s’assurer qu’il respecte bien les normes en vigueur sur le territoire.

Un Galaxy S11 aperçu en Chine

En règle général, les constructeurs présentent leurs appareils entre deux et trois mois avant leur commercialisation afin de disposer de toutes les autorisations nécessaires. Les délais semblent donc correspondre et cette référence serait bien le Galaxy S11.

Ce que semble aussi confirmer le numéro de modèle par ailleurs. Pour rappel, le Galaxy S10 est désigné en interne par la référence SM-G97xx.

Mais ce n’est pas le plus intéressant. Samsung a beau avoir beaucoup simplifié son catalogue, la marque a encore tendance à cumuler les modèles. Et pour son dernier flagship, elle a lancé pas moins de quatre variantes différentes : le Galaxy S10e, le Galaxy S10, le Galaxy S10+ et le Galaxy S10+ 5G.

Or justement, ici, le numéro de modèle semble correspondre à la variante 5G. Il faudrait donc s’attendre à une version spéciale du Galaxy S11.

La 5G et la charge rapide au programme

L’organisme ne donne aucune info sur la fiche technique ou le design de l’appareil, mais il évoque tout de même la présence d’un chargeur USB-C similaire à celui qui accompagnait le Galaxy S10+, avec une puissance de charge de 25 W.

Et ensuite ? C’est tout pour les infos relevées par l’organisme. Il faut néanmoins rappeler que le Galaxy S11 devrait mettre l’accent sur la photo, avec un module arrière architecture autour d’un capteur de 108 millions de pixels, un capteur que nous avons déjà pu voir à l’oeuvre sur le Mi Note 10. Derrière, Samsung aurait également prévu plusieurs fonctions axées sur la photo et la vidéo afin de s’aligner sur ce que proposent ses concurrents.

Des concurrents qui ont beaucoup mis l’accent sur cette dimension au fil des années et qui n’ont plus grand chose à lui envier.