Galaxy S11 : les caractéristiques révélées par One UI 2.0 ?

Samsung a récemment déployé One UI 2.0 sur plusieurs appareils de sa flotte. Et comme à chaque fois, de nombreux bidouilleurs ont entrepris de fouiller dans les fichiers de la plateforme pour dénicher d’éventuels scoops. L’un d’entre eux a alors mis la main sur des références évoquant un tout nouveau processeur… et sans doute celui du Galaxy S11.

En fouillant dans la plateforme, ou plutôt dans sa version bêta, Max Weinbach a en effet déniché une référence faisant allusion au support d’un nouveau SoC.

Test des Galaxy S10 et Galaxy S10+ : image 15

Le SoC en question n’a pas encore été présenté officiellement par Samsung et il s’agit ainsi de l’Exynos 9830

L’Exynos 9830 sort du bois

Selon toute vraisemblance et en supposant que Samsung conserve la même terminologie, ce SoC devrait bien entendu se positionner sur le haut de gamme et il a donc de fortes chances d’animer les Galaxy S11.

En soi, cela n’a rien de très surprenant, mais c’est la toute première fois que l’Exynos 9830 est directement évoqué par une fuite. On comprend dans ce contexte pourquoi la découverte de notre confrère a beaucoup tourné.

Et ce n’est d’ailleurs pas sa seule trouvaille. Plus tôt dans la semaine, Max Weinbach a effectivement partagé sur Twitter une capture établissant une corrélation entre les Galaxy S11 et la reconnaissance faciale. Tout comme leurs prédécesseurs avant eux, ces derniers devraient donc proposer ce mode d’authentification et on espère bien entendu que ce dernier sera un peu plus performant et un peu plus sécurisé que le précédent.

Du LPDDR5 et de l’UFS 3.0 pour les Galaxy S11 ?

À l’heure actuelle, seuls trois constructeurs proposent en effet une fonction de reconnaissance faciale réellement sécurisée : Apple, Huawei et Google. Samsung, de son côté, se contente d’une identification sommaire reposant sur une simple image en 2D de notre visage. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce système n’est pas compatible avec Samsung Pay. Les utilisateurs souhaitant effectuer – ou plutôt valider – un paiement mobile doivent en effet s’appuyer sur leurs empreintes digitales.

A noter que le morceau de code évoquant l’Exynos 9830 évoque aussi d’autres caractéristiques, comme le support de la mémoire LPDDR5, celui de l’UFS 3.0 ou encore de la 5G. On ne sait en revanche pas si tous les Galaxy S11 pourront bénéficier d’une connexion 5G ou si Samsung lancera un modèle spécial en parallèle de la gamme.