Galaxy S8 : un problème d’écran en vue ?

Le Galaxy S8 enchaîne les problèmes depuis son lancement, des problèmes limités cependant à une poignée d’appareils pour le moment. Le dernier en date a trait à l’écran du terminal, et plus précisément à la zone située autour du bouton d’accueil tactile. Le propriétaire d’un terminal s’est en effet retrouvé confronté à un problème de décoloration assez gênant.

Les écrans AMOLED marchent fort depuis quelques années et cela n’a rien d’étonnant compte tenu de leurs multiples avantages. Des avantages liés à leur rendu, mais aussi à leur consommation électrique.

Burnin Galaxy S8

Toutefois, ces dalles ne sont pas sans défaut et elles ont souvent du mal à faire face à l’utilisation prolongée d’images statiques.

Le Galaxy S8, un téléphone exposé aux burn-ins ?

Parfois, il peut effectivement arriver qu’elles subissent une décoloration permanente à certains endroits. Le Galaxy S8 semble être enclin à la chose.

Le Korea Herald a effectivement reçu en début de semaine une photo d’un terminal souffrant d’un de ces problèmes, un problème survenu après seulement une semaine d’utilisation. D’après la note accompagnant l’image, le phénomène de décoloration serait localisé au niveau de la partie inférieure de l’écran, et donc à l’endroit où se trouve le bouton d’accueil tactile.

Samsung a procédé à de nombreux ajustements avec le Galaxy S8 et la firme a notamment choisi de l’équiper d’une dalle recouvrant une bonne partie de la façade du terminal. Il a simplement conservé une marge de quelques millimètres au-dessus et en dessous de la dalle. En conséquence, il a été obligé de supprimer le bouton physique et de le remplacer par un bouton tactile directement intégré à l’écran.

Toutefois, le constructeur a choisi de doter ce fameux bouton de plusieurs capteurs de pression afin lui conférer une ergonomie proche d’un bouton physique. L’idée étant bien entendu de ne pas froisser les habitués.

Samsung a prévu le coup

Afin d’éviter le phénomène de burn-in, Samsung a rendu la partie physique de ce bouton mobile. Elle change donc toujours de position afin de limiter autant que possible le problème de rémanence décrit plus haut, notamment lorsque le mode Always on Display est activé. Lorsque c’est le cas, le bouton reste en effet affiché en permanence sur l’écran.

Il semblerait cependant que cette technique n’ait pas fonctionné sur le terminal de ce client et ce dernier l’a fait savoir en contactant directement la division établie aux Pays-Bas. Cette dernière n’a cependant pas donné suite à sa demande. Faute de mieux, l’homme a donc contacté le Korea Herald pour que l’affaire soit rendue publique.

Nos confrères ont évidemment contacté l’entreprise pour en apprendre un peu plus sur le sujet et le porte-parole de cette dernière leur a dit que le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ étaient tous les deux équipés d’un algorithme spécial afin d’empêcher les burn-ins. Il leur a également dit qu’un seul cas avait été recensé pour le moment.

Bien qu’il soit trop tôt pour tirer la sonnette d’alarme, il faut tout de même signaler que les problèmes s’enchaînent pour le terminal. Entre les dalles tirant sur le rouge et les redémarrages intempestifs, le géant coréen enchaîne les déconvenues depuis quelques semaines.

Ce qui est finalement assez logique puisque nous parlons ici de deux téléphones extrêmement populaires, des téléphones vendus à plusieurs millions d’exemplaires.