Galaxy S9+ : la version Exynos a été aperçue chez Geekbench

Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ se déclineront en deux modèles différents. Contrairement à la version américaine et chinoise, les modèles européens seront ainsi propulsés par un Exynos 9810. L’un d’entre eux vient de faire une entrée fracassante chez Geekbench.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais ce n’est pas la première fois que l’un des futurs flagships de la marque coréenne est testé avec cet outil.

Teasers Galaxy S9

Plus tôt dans l’année, un Galaxy S9 sous Snapdragon 845 a en effet eu droit au même traitement et il avait réalisé un score de 2378 points en single core et de 8132 points en multi core.

Un Galaxy S9+ en balade chez Geekbench

En se promenant sur le site de la solution, un site néerlandais a eu la surprise de tomber sur un nouveau test portant cette fois sur un terminal désigné par la référence SM-G965F, une référence correspondant au second appareil de la marque et donc au Galaxy S9+.

Le plus intéressant reste naturellement à venir. En creusant, nos confrères ont réalisé que la version testée avec Geekbench n’était pas propulsée par un Snapdragon 845, mais par un Exynos 9810.

Ce modèle s’était fait relativement discret jusque là et ce détail a donc piqué leur curiosité. Encore plus lorsqu’ils ont constaté l’important écart de puissance entre cette version et la précédente.

Le modèle testé cette fois a en effet pulvérisé les scores du Galaxy S9 évoqué un peu plus haut en atteignant les 3773 points en single core et les 9024 points en multi core, soit le score le plus haut obtenu à ce jour par un appareil sous Android.

Un écart de performance difficile à ignorer

L’écart semble donc se creuser par rapport à la génération précédente puisque le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ avaient en leur temps obtenu des scores bien moins impressionnants : 1950 points / 6400 points pour le premier modèle et 2159 points / 7235 points pour le second.

Mais le plus stupéfiant, c’est finalement l’écart de puissance noté entre le Snapdragon 845 et l’Exynos 9810. Les deux puces ne sont visiblement pas logées à la même enseigne.

Pour le reste, on notera que ce benchmark confirme également la présence de 6 Go de mémoire vive sur le Galaxy S9+ et celle d’Android 8.0 Oreo. Malheureusement pour ses futurs propriétaires, le Galaxy S9 devrait être un peu moins bien loti de ce côté-là et le terminal risque ainsi de se contenter de 4 Go de mémoire vive.