Galaxy X : l’écran ne sera pas totalement recouvert une fois le téléphone replié

Le Galaxy X héritera visiblement d’un form factor plus original que prévu. Selon Sam Mobile, l’écran du terminal ne sera effectivement pas totalement recouvert une fois l’appareil replié.

Samsung travaille depuis plusieurs années sur un téléphone capable de se replier sur lui-même. D’après la marque elle-même, le projet serait bien entamé et les ingénieurs de l’entreprise seraient actuellement en train de finaliser l’interface de la plateforme embarquée.

Galaxy S Light Luxury : image 1

Le Galaxy X a donc de grandes chances d’être officialisé en début d’année prochaine et c’est bien entendu une excellente nouvelle.

Le Galaxy X refait parler de lui

En attendant, les rumeurs se poursuivent et la dernière en date nous vient tout droit de l’incontournable Sam Mobile. Nos confrères prétendent en effet avoir obtenu de nouvelles informations au sujet de l’appareil.

Selon eux, le Galaxy X ne se repliera ainsi pas au milieu, mais aux deux tiers. L’écran ne sera donc pas totalement recouvert une fois le smartphone replié et il sera donc possible de conserver un accès aux informations courantes comme à l’heure, la date ou encore les dernières notifications reçues.

Samsung aurait même l’intention d’aller plus loin en mettant en place un système d’actions rapides afin de rendre certains outils plus accessibles.

Sam Mobile pense aussi que la production de l’écran du Galaxy X démarrera dès cet été, avec une production de masse prévue pour la fin de l’année. Comme le laissaient entendre les rumeurs les récentes, le terminal devrait donc être prêt pour le Mobile World Congress 2018.

L’année prochaine, le salon ouvrira effectivement ses portes le 25 février et cela laisse donc un peu de marge au constructeur.

Un écran au lieu de trois ?

Si Sam Mobile dit vrai, alors le form factor du Galaxy X serait assez différent de ce à quoi nous nous attentions. Les premières rumeurs faisaient en effet état de deux écrans placés sur les parois intérieures et d’un écran supplémentaire intégré cette fois à un pan extérieur.

Grâce au système évoqué par nos confrères, Samsung n’aura pas forcément besoin de cumuler les écrans.

C’est une très bonne nouvelle, et ce pour deux raisons. La première, c’est que les dalles OLED coûtent extrêmement cher à produire et elles ont donc une répercussion sur le prix de vente final du terminal. Avec trois écrans de ce type, le Galaxy X n’aurait pas été donné. Là au moins, le constructeur aura visiblement un peu plus de marge de manœuvre.

La seconde raison a trait à l’autonomie. L’écran étant très consommateurs en énergie, la présence de trois dalles auraient fatalement eu un impact soit sur l’autonomie générale du terminal, soit sur son allure. Avec une seule dalle pliable, le Galaxy X devrait être un peu plus économe en énergie.