Galaxy X : un nouveau brevet a été déposé à l’OMPI

Samsung a déposé un nouveau brevet auprès de l’OMPI et donc de l’organisation mondiale de propriété intellectuelle. Il décrit un téléphone composé de deux écrans rattachés l’un à l’autre par le biais d’une charnière métallique. Il est évidemment difficile de ne pas penser au Galaxy X.

Samsung travaille depuis plusieurs années maintenant sur un téléphone capable de se replier sur lui-même. Après avoir présenté plusieurs prototypes au cours des années précédentes, la marque devrait à présent nous gratifier d’un modèle commercialisable.

Brevet Galaxy X : image 1

D’après certains observateurs, cet appareil devrait logiquement être présenté à l’occasion du CES 2018.

Le Galaxy X, un format proche de la Nintendo DS ?

Koh Dong-jin, le dirigeant de l’entreprise, avait lui-même évoqué ce nouvel appareil à l’occasion d’une entrevue menée en septembre dernier.

Pour le moment, nous ne savons pas encore quelle forme prendra l’appareil. Bien décidé à faire toute la lumière sur cette délicate question, un site du nom de Let’s Go Digital a entrepris de fouiller dans la base de données de l’organisation mondiale de propriété intellectuelle afin d’en apprendre un peu plus au sujet du Galaxy X.

L’initiative a été payante et nos confrères ont ainsi mis la main sur un nouveau brevet décrivant un téléphone capable de se replier sur lui-même, un téléphone doté d’un form factor relativement proche de celui de l’inimitable Nintendo DS.

L’appareil en question se présente en effet sous la forme de deux panneaux équipés d’un écran, des panneaux reliés l’un à l’autre par le biais d’une charnière capable de pivoter sur elle-même.

Un brevet parmi tant d’autres

Lorsque le téléphone n’est pas utilisé, les deux panneaux sont repliés l’un sur l’autre afin de protéger leurs écrans, exactement à la manière de la console portable de Nintendo. En utilisation, il est possible soit de replier les panneaux dans l’autre sens afin de transformer l’appareil en smartphone, soit de les placer l’un contre l’autre pour en faire une tablette.

Le cadre est naturellement renforcé afin d’éviter les mauvaises surprises et le téléphone comporte en outre trois antennes placées sur les deux panneaux afin de ne pas perdre les signaux lorsque le terminal est utilisé d’une manière ou d’une autre.

Ce brevet n’est pas le premier à mettre en scène un téléphone pliable, bien entendu, et il est donc à prendre avec une certaine distance. Il ne reste de toute manière plus à attendre très longtemps avant de tout savoir sur le très attendu Galaxy X.

Brevet Galaxy X : image 2 Brevet Galaxy X : image 3