Game Freak avait pensé lancer une nouvelle franchise sur le Virtual Boy

Game Freak, développeur essentiellement connu pour son travail sur la franchise Pokémon alors que pourtant, a récemment révélé avoir songé à développer un titre inédit pour le Virtual Boy. Le pourquoi d’une non-concrétisation de l’idée ne devrait pas vous surprendre.

Vous rappelez-vous du Virtual Boy, si tant est que l’existence de cette machine ne vous soit pas inconnue ? Avec moins d’un million d’unités écoulées dans le monde, il s’agit de la console de jeu ayant connu la pire réception de l’histoire de Nintendo.

Emulateur Virtual Boy

Le Virtual Boy était pourtant le précurseur de la réalité virtuelle dans son salon, avec certes une technologie encore balbutiante qui limitait par exemple le nombre de couleurs affichées à l’écran (deux, rouge et noir). La pratique de l’engin provoquait également des maux de tête, même si ces effets ont eu de positives répercussions sur la vue de plusieurs membres de son développement.

Virtual Boy : parti trop tôt

La machine demeure malgré tout un objet de curiosité avec quelques titres méritant d’avoir l’esprit incommodé. Et parmi eux, ne s’y trouve pas un jeu signé Game Freak. Tout simplement car le studio nippon n’a rien développé dessus. Pourquoi donc le mentionner ?

Parce que dans un entretien accordé à Game Informer, et plus précisément en répondant à l’une des 101 questions posées par le magazine (aux alentours de 6:25), Junichi Masuda a confirmé que Game Freak avait envisagé de développer pour le Virtual Boy :

“Nous y avons pensé.”

Il allait s’agir d’une nouvelle franchise, et il convient d’ailleurs de rappeler que lorsque le Virtual Boy est sorti au Japon le 21 juillet 1995, les premières versions de Pokémon n’avaient pas encore été lancées sur ce marché (27 février 1996). Pour quel motif ce mystérieux titre n’a pas vu le jour ? Problème de timing.

“Oui, au moment où nous commencions à travailler sérieusement dessus, la machine était sur le point de tirer sa révérence (rires). En fait, à titre personnel, je l’aimais vraiment [NDLR : le Virtual Boy]”.

Quel que soit le territoire sur lequel il avait été lancé, le Virtual Boy n’a ainsi pas eu le temps de souffler sa première bougie. L’histoire ne dit pas si ce jeu est finalement sorti sur un autre support et sous une autre forme.