Game Monitor : un système anti-triche pour Windows 10

Microsoft a déployé une nouvelle build récemment pour Windows 10. Elle apporte de nombreuses nouveautés et elle intègre notamment un nouvel outil anti-triche baptisé Game Monitor.

Cette version a été annoncée pour la première fois le mois dernier et elle a été déployée en fin de semaine sur les postes de tous les Insiders et donc de tous les utilisateurs inscrits au programme mis en place par Microsoft. Numérotée 16199, elle apporte de nombreuses améliorations notables.

Game Monitor

Certaines d’entre elles sont notamment liées à la Game Bar de Windows 10.

Windows 10 va intégrer un outil anti-triche

La firme de Redmond a en effet profité de l’occasion pour corriger quelques bugs d’accès et d’affichage. La barre devrait donc poser moins de problèmes aux gamers et c’est une très bonne nouvelle, car elle avait la fâcheuse tendance à bugger sur certaines configurations.

En parallèle, Microsoft a aussi mis en place un nouvel outil très mystérieux, un outil baptisé “Game Monitor”.

Intrigués, de nombreux Insiders ont installé la mise à jour sur leur machine de test et ils ont alors réalisé que le Game Moniteur prenait la forme d’une fonction à activer depuis l’écran des paramètres, dans les options liées à tout ce qui touche aux jeux vidéo.

L’option en question s’accompagne d’un bref descriptif pouvant être traduit de la manière suivante : “Jouer est plus amusant quand tout le monde respecte les règles. Nous partagerons les informations sur le système avec des jeux utilisant Game Monitor pour vous assurer que tout fonctionne bien comme prévu. Si vous coupez cette fonction, cela pourra limiter les jeux auxquels vous pouvez jouer”.

Une option désactivable dans les paramètres

Dans l’absolu, l’idée d’un système anti-triche semble plutôt pertinente, mais il reste malheureusement de nombreuses inconnues dans l’équation. Microsoft ne précise en effet pas comment seront utilisées les données collectées par le système, ni même dans quelle mesure elles seront partagées avec les éditeurs. C’est évidemment un problème, et encore plus lorsqu’on connaît les nombreuses critiques formulées à l’égard de l’entreprise depuis le lancement de Windows 10 et de ses fonctions axées sur le “cloud”.

Des fonctions qui n’ont pas toujours été très bien accueillies par les défenseurs de la vie privée.

Capture Game Monitor

Mots-clés microsoftwindows 10