Game of Thrones : Pedro Pascal s’est endormi quand il se faisait tuer

Avant de cartonner auprès des spectateurs dans The Mandalorian et The Last of Us, Pedro Pascal avait déjà une carrière. Les fans de Game of Thrones se souviennent très bien de son personnage d’Oberyn Martell dans la saison 4 de la série.

Comme toujours avec l’œuvre de George R. R. Martin, sa mise à mort d’une grande brutalité a marqué l’intrigue. Oberyn Martell se mesure à la Montagne et, alors qu’il jubile en prenant le dessus, son adversaire lui crève les yeux puis broie son crâne. Comme toujours avec Game of Thrones, le sang est en cadeau.

Game of Thrones
© HBO

Interviewé à propos de cette scène dans l’émission Hot Ones, Pedro Pascal nous fait une drôle de confidence. L’acteur dévoile s’être endormi durant le tournage de cette mise à mort !

À lire aussi : Les spin-offs de Game of Thrones en danger à cause de la Warner ?

« Le sommeil le plus profond que j’aie jamais connu »

Le train de vie d’un acteur n’est pas de tout repos. Pedro Pascal le sait bien puisque la star s’est endormie sur le tournage de Game of Thrones pendant la mise à mort de son personnage. Une confidence faite dans l’émission Hot Ones disponible ci-dessous (à 9 minutes 04 secondes).

Je me suis fait écraser la tête, c’était le meilleur moment de la journée. Il faisait tellement chaud quand nous avons tourné cette scène. Il est au-dessus de moi et il met ses pouces dans mes yeux. Ce sont des tuyaux, des tubes, à travers son corps jusqu’à ses avant bras puis ses pouces. Et ça pompe ce sang frais. Hafþór Júlíus Björnsson [ndlr, celui qui joue la Montagne] est si doux, le type le plus doux qui soit. Je n’ai ressenti aucune pression. Je ne sentais même pas son poids sur moi alors qu’il était sur moi. Il y avait toutes ces parties charnues qu’ils plaçaient sur mon visage et ils pompaient le sang qui s’accumule puis se répand dans l’amphithéâtre pour un plan large de nous vu d’en haut.

Je dormais profondément. Il faisait si chaud, ce truc était si frais sur ma peau, il fallait que je reste totalement immobile. C’était relaxant. Le fait de savoir que nous étions arrivés à la fin de ce combat, c’était très cathartique. J’ai plongé dans le sommeil le plus profond que j’aie jamais connu. Je me rends compte maintenant que, comme je ne dors pas très bien, j’ai besoin d’être allongé avec de la matière gélatineuse et froide, de la viande sur le visage et du sang qui coule. Alors que j’aurai peut-être enfin une putain de bonne nuit de sommeil !

Pedro Pascal
YouTube video

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.