Game of Thrones saison 8 : certaines diffusions pirates en streaming cacheraient des virus

Game of Thrones est l’une des séries les plus populaires de cette dernière décennie et elle approche en plus de son ultime conclusion. Ce qui en fait une candidate rêvée pour diffuser des malwares et des virus. Preuve en est, des chercheurs en sécurité viennent une nouvelle fois de tirer la sonnette d’alarme, avec cette fois les diffusions en streaming dans leur collimateur.

Les techniques de partage sur Internet ont beaucoup évolué durant ces cinq dernières années.

Game of Thrones saison 8

Capture OCS

Si les échanges par torrents sont toujours très appréciés des pirates, ces derniers sont aussi de plus en plus nombreux à se tourner vers la diffusion de contenus en streaming.

Le streaming, de plus en plus populaire

Check Point a précisément réalisé une étude portant sur ces plateformes et plus précisément sur les retransmissions du premier épisode de la huitième saison de Game of Thrones.

L’épisode en question est disponible sur de nombreuses plateformes légales différentes. En France, il suffit ainsi d’un abonnement à OCS pour pouvoir le visionner en toute légalité. La plateforme a d’ailleurs poussé le concept assez loin en diffusant les épisodes de l’ultime saison de la série en même temps que leur diffusion aux États-Unis.

Si l’offre est très alléchante, elle représente tout de même un coût et certains internautes préfèrent donc se tourner vers des alternatives gratuites et pas forcément très légales.

Or justement, si l’on en croit l’étude réalisée par Check Point, ces internautes s’exposeraient à de nombreuses menaces.

D’après les chercheurs en sécurité de l’entreprise, certaines personnes malveillantes chercheraient en effet à surfer sur la popularité de la série pour rediriger les internautes vers des sites truffés de malwares et de scripts malveillants. Les liens en question seraient largement diffusés sur la toile par le biais de courriels, de messages publiés sur les forums ou même de bannières publicitaires afin de toucher le public le plus large – et le plus inexpérimenté – possible.

Des liens dangereux et largement diffusés sur la toile

Mais voilà, ces fameux liens ne redirigeraient pas l’internaute vers des sites de streaming pirates.

En réalité, ils le renverraient vers des pages contenant des malwares ou des formulaires destinés à récupérer leurs données privées. En tout, les chercheurs de Check Point ont identifié une quarantaine de sites suspects, mais il peut bien entendu y en avoir beaucoup plus.

Les sites en question seraient très diversifiés et certaines iraient même assez loin en intégrant des scripts de minage de cryptomonnaie ou même des ransomwares. Bien sûr, les utilisateurs avertis ne sont pas concernés par la menace puisqu’ils savent la plupart du temps où se rendre pour accéder aux flux pirates, mais ces liens peuvent représenter un danger pour les internautes les moins expérimentés et c’est précisément ce qui a poussé Check Point à tirer la sonnette d’alarme.

Mots-clés game of thrones