Game of Thrones : une théorie sur ce que Bran a réellement fait durant le 3e épisode de la saison 8

Game of Thrones compte des millions de fans à travers le monde et bon nombre d’entre eux passent le plus clair de leur temps à échafauder des théories au sujet de leurs personnages préférées. L’une des dernières en date vise Bran, et plus précisément ses actions durant le troisième épisode de la saison 8 de la série.

Cela tombe bien entendu sous le sens, mais si vous n’avez pas vu cet épisode ou les précédents, alors il sera préférable de quitter immédiatement cette page.

Game of Thrones saison 8

Capture OCS

Elle contient en effet de nombreux spoilers sur la saison 8 et notamment sur les événements relatés durant la bataille de Winterfell.

Bran, un personnage un peu à part dans Game of Thrones

Vous êtes encore là ? Parfait. Si vous connaissez un peu la série, alors vous savez sans doute que Bran est un personnage un peu à part. Contrairement à ses frères et sœurs, il ne peut pas compter sur ses prouesses au combat ou sur son sens de la diplomatie.

Cela ne l’empêche cependant pas d’occuper une place centrale dans l’intrigue de la série, et notamment dans le combat opposant le Roi de la Nuit aux Hommes.

Après avoir été formé par la Corneille à Trois Yeux, Bran a en effet fini par remplacer son maître à sa mort. Depuis, il possède une faculté à la fois unique et redoutable : il peut voir à travers le temps.

Si vous avez regardé les trois premiers épisodes de l’ultime saison de Game of Thrones, alors les agissements de Bran vous ont sans doute laissés assez perplexes. Notre brave volatile à trois yeux a en effet passé tout son temps à regarder fixement les alliés de son frère, sans prendre directement part aux préparatifs de la bataille de Winterfell.

Et il en a bien entendu été de même pour le troisième épisode puisque Bran s’est contenté de stationner sous l’arbre-coeur de Winterfell pendant que Daenerys, Jon, Arya et tous les autres risquaient leur vie pour tenter d’arrêter les Marcheurs Blancs.

Mais que faisait Bran pendant la bataille de Winterfell ?

Le summum a ensuite été atteint lorsque Bran a décidé de “partir” et de laisser Theon seul face à l’assaut des morts.

Il a ensuite fallu attendre la fin de l’épisode et l’assaut final pour le voir reprendre conscience. Un assaut durant lequel Theon a sacrifié sa propre vie pour le sauver et au terme duquel le Roi de la Nuit a été tué de la plus belle manière qui soit par Arya.

Bran a clairement donné l’impression de se la couler douce durant tout l’épisode, mais la réalité pourrait être finalement très différente.

Depuis la sixième saison, nous savons que les pouvoirs de Bran ne se limitent pas à voir le passé. En réalité, lors de ses visions, il peut également interférer avec la réalité… et créer des ponts entre des moments du passé et du présent. Ce qui est d’ailleurs largement mis en exergue dans l’épisode consacré aux véritables origines de Hodor.

Dans cet épisode, l’un des plus touchants de la série, Bran se trouve dans une caverne avec Hodor et Meera. Il projette alors son esprit dans le passé et il assiste alors à une scène où Ned Stark voit son propre père partir en campagne en direction du Val d’Arryn.

Toutefois, un autre garçon se trouve aussi là : Wylis, qui n’est autre que le jeune Hodor.

Hodor comme preuve de l’étendue des pouvoirs de Bran

Wylis est parfaitement sain d’esprit, et très éveillé. Tout semble aller pour le mieux, mais les Marcheurs Blancs se manifestent au même moment dans le présent et partent à l’assaut de la caverne. Meera tente alors de réveiller Bran et elle lui demande de prendre le contrôle de Hodor pour faciliter leur fuite.

Bran se réveille à moitié… tout en restant ancré dans le passé. Il est alors comme dédoublé et c’est précisément à cet instant que Wylis est frappé par une violente attaque qui le plonge dans une espèce de transe.

Dans le présent, Bran et Meera sont obligés de sacrifier Hodor. Meera lui hurle en effet de tenir la porte pour faciliter leur fuite, et ce alors même que des dizaines de Marcheurs Blancs lui déchirent le corps de leurs crocs et de leurs griffes.

On repart alors dans le passé et on voit Wylis, écroulé sur le sol, en train de répéter inlassablement “Hold the Door” (“Tiens la porte”), ce qui finit par se transformer en… Hodor.

Revenons maintenant sur l’épisode diffusé dimanche soir. Un épisode dans lequel Bran décide soudainement de “partir” et où on le voit alors devenir la Corneille à Trois Yeux.

Et si Bran avait tout orchestré ?

Beaucoup ont supposé que ce départ fortuit avait pour but de trouver et de surveiller le Roi de la  Nuit, mais la réalité est peut-être plus complexe.

Contrairement à son prédécesseur, Bran a toujours refusé d’être un simple témoin de l’histoire. En découvrant qu’il était capable de manipuler le passé, on peut donc raisonnablement imaginer qu’il a mis ses pouvoirs à profit pour préparer… la défaite de son ennemi.

Penchons-nous maintenant sur la mort du Roi de la Nuit.

Beaucoup s’attendaient à ce qu’il soit tué par Jon ou même par Daenerys, mais cela n’a pas été le cas. En réalité, c’est Arya qui lui a porté le coup fatal, et ce alors même qu’il s’apprêtait à mettre fin à la vie de Bran.

Dans ce passage, un passage extrêmement fort, on voit ainsi Arya bondir comme une furie vers le Roi de la Nuit en hurlant. Ce dernier la stoppe cependant en l’attrapant à la gorge.

Le sort de l’héroïne semble scellé, mais cette dernière fait alors tomber son poignard en acier valyrien et elle le récupère ensuite de l’autre main pour le plonger dans le cœur de la terrible créature. Le Roi de la Nuit s’évapore alors, de même pour toute son armée.

Une lame qui nous suit depuis la première saison

Et justement, si vous avez été attentif, alors vous avez sans doute remarqué que notre Arya n’a pas utilisé n’importe quelle arme pour tuer le Roi de la Nuit. En réalité, la lame qu’elle a plongée dans son cœur lui a été offerte par… Bran. Il s’agit en effet de l’arme utilisée par l’homme qui avait été envoyé pour l’assassiner durant la première saison.

À cet instant, on réalise donc que tous les événements des saisons précédentes nous ont conduits vers ce moment précis.

Est-ce dû au hasard ? C’est bien entendu peu probable.

Dans le deuxième épisode de la saison 8, Bran et Jaime discutent ensemble pendant quelques minutes. Le frère de Cersei vient en effet lui présenter ses excuses pour tout ce qui s’est produit, et notamment pour l’avoir fait tomber de la fenêtre de la tour dans la toute première saison de la série.

Bran lui dit alors : “C’est un peu tard pour des regrets. À l’époque, vous protégiez votre famille”. Jaime répond alors qu’il n’est plus le même homme et Bran poursuit en expliquant : “Vous n’auriez pas changé si vous ne m’aviez pas poussé de cette tour. Quant à moi, je serais encore Brandon Stark”.

Étrange, n’est-ce pas ? Certes, mais Bran a remis le couvert dans le troisième épisode, cette fois au travers d’un échange avec Théon.

Ils se trouvent tous deux aux pieds de l’arbre-coeur, attendant le Roi de la Nuit, et Theon lui présente à son tour ses excuses. Bran lui répond alors en substance qu’il se trouve exactement là où il est censé être. Comme si tout était prévu dès le départ.

Et au final, quand on prend en compte tous ses éléments, on se dit que Bran savait exactement comment la bataille allait se terminer et comment tuer le Roi de la Nuit.

Bran savait comment la bataille allait de terminer

Toutefois, il lui fallait s’assurer d’avoir assemblé toutes les pièces du puzzle, ce qu’il a pu faire en voyageant à travers le temps et en poussant chacun de ses pions vers l’ultime dénouement.

Maintenant, la question que l’on peut se poser, c’est à quel point tout a été orchestré par Bran.

Parce qu’en réalité, Bran n’est pas le seul à répéter à ses alliés qu’ils se trouvent exactement là où ils sont censés être. Melissandre en a fait elle aussi de même à travers les saisons de la série. Et c’est finalement très intéressant parce qu’on peut au final se demander s’il n’existe un lien entre Bran et R’hllor, le fameux Maître de la Lumière qui semble exceller dans tout ce qui touche à la résurrection.

Un Maître de la Lumière qui est également considéré comme le Coeur du feu et qui a donc tout d’un antagonisme pour le glaçant Roi de la Nuit.

Car Game of Thrones, comme la plupart des grandes épopées, est construit sur une vision très manichéenne. D’un côté, on trouve le bien, la lumière ou encore le feu qui est à l’origine de la vie. Puis, de l’autre côté, nous avons l’Autre qui représente la mort, les ténèbres ou encore la haine et… la glace. C’est d’ailleurs pour cette raison que les romans font allusion à une chanson de feu et de glace.

Le titre souligne précisément cette dualité.

Le Roi de la Nuit s’impose un peu comme l’incarnation de l’Autre et on peut donc se demander s’il n’existe pas aussi quelque part une incarnation pour R’hllor. Et justement, si cette incarnation existe bel et bien, alors la Corneille à Trois Yeux est sans doute bien placée sur la liste des candidats possibles.

Ce qui expliquerait accessoirement pourquoi le Roi de la Nuit a dès le départ eu Bran dans son collimateur.

Enfin, à ce stade, ce ne sont bien entendu que pures spéculations.

Mots-clés game of thrones