Quand les gangs mexicains font leur promo sur TikTok

TikTok semble rencontrer un certain succès auprès des narcotrafiquants. Plusieurs gangs originaires du Mexique utilisent en effet la plateforme pour communiquer sur leurs actions… et recruter de nouveaux membres. 2020 n’est-elle pas une année magnifique ?

Ce n’est pas une révélation, mais les narcotrafiquants sont très implantés au Mexique et cela a bien évidemment un impact sur la population. Enlèvements, guerres des gangs, corruption, ce sont des quartiers entiers qui sont transformés en champ de bataille.

TikTok marche aussi chez les narcotrafiquants
Crédits Kon Karampelas – Pixabay.com

Les années passants, les narcotrafiquants ont donc vu leur image sévèrement écornée, ce qui semble avoir des répercussions sur leur politique de recrutement.

TikTok marche fort chez les narcotrafiquants

En effet, comme en témoigne le New York Times (lien payant), plusieurs gangs ont pris l’habitude de diffuser des spots publicitaires sur TikTok.

Les spots en question se ressemblent un peu tous. Des hommes, tatoués et armés, entourés de femmes dévêtues et de biens précieux, le tout avec un cadre bien entendu idyllique. Voitures de sport, villas équipées de gigantesques piscines, on retrouve finalement tous les poncifs du genre.

Mais il y a plus surprenant. A chaque fois, ces vidéos ont le même objectif : trouver de nouvelles recrues. L’idée n’est en effet pas d’en mettre plein les yeux aux gangs adverses, mais plutôt de recruter de nouvelles têtes en leur faisant miroiter monts et merveilles.

Quand les gangs font leur pub

TikTok, de son côté, ne permet bien entendu pas ce type de contenus, mais la plateforme semble avoir des difficultés à modérer ces spots pour le moment. Ce qui n’a, en soi, rien de très surprenant. Une vidéo reste encore aujourd’hui plus difficile à décoder et à comprendre pour les intelligences artificielles et la manne de contenus partagés chaque jour par les utilisateurs de la plateforme ne doivent pas arranger les choses.

Et on peut dire que cette nouvelle affaire ne tombe pas au meilleur moment pour TikTok. Si la solution est toujours aussi populaire chez les adolescents, elle est également vue d’un mauvais oeil par les autorités américaines. A un point tel que Donald Trump a même fait pression sur ByteDance pour favoriser un rachat des activités américaines de l’entreprise par une entreprise locale.

Mots-clés tiktok