Garfield Kart Furious Racing est dispo sur PS4, Xbox One et PC

Annoncé dans un anonymat quasi-total il y a de cela quelques semaines, Garfield Kart Furious Racing s’illustre aujourd’hui par sa jaquette européenne. Avec une sortie au début du mois de novembre et évidemment que j’aurais autre chose à faire. Oui oui, tout le mois.

Mine de rien, la Switch commence à être fournie en jeux de karting. Certes, dans le lot, on trouve un portage enrichi d’un jeu Wii U, un portage d’un médiocre jeu Wii U provenant lui-même du monde mobile et enfin un titre qui n’aura pas su faire honneur à ses aînés. Et voilà que débarque Garfield Kart Furious Racing, également sorti sur PS4, Xbox One et PC via Steam.

Le jeu avait été annoncé fin juillet et ce n’est que tout récemment, rapporte Gematsu, que la jaquette européenne du titre a été dévoilée sur Amazon Allemagne. Garfield n’y apparaît définitivement pas dans son état normal.

Ce sourire jusqu’aux oreilles… même une mauvaise farce faite à Odie ne lui aurait pas dessiné une telle expression sur le visage.

Garfield Kart Furious Racing n’est pas un portage du jeu de 2013

L’annonce faite sur la page Steam de Garfield Kart confirme qu’il n’est pas question d’un portage du jeu sorti en 2013 et qui n’avait vraiment pas grand-chose pour lui. Le même développeur semble être impliqué, soit Artefacts Studios, et Microids est toujours l’éditeur des folles aventures du chat tigré.

Quel sera le programme de cette suite ? En comparant les pages Steam des deux jeux, on constate que Garfield Kart Furious Racing a le même nombre de personnages, de circuits et de modes de jeu, avec dans les deux cas la possibilité de customiser ses pilotes. Pas de “challenge du jour” contrairement à Garfield Kart mais du multijoueur local splitté de 2 à 4 joueurs et du jeu en ligne jusqu’à 8. Et là où le premier volet mettait huit bonus à disposition pour pimenter les courses, Furious Racing en propose neuf.

Il reste à souhaiter que cet épisode-là trouve la lumière, car c’est bien beau d’avoir changé le nom du studio en “Artefact” sur Steam pour visiblement ne pas dissuader les clients curieux de connaître l’historique du studio, mais encore faut-il que ce Garfield Kart Furious Racing mérite véritablement que l’on s’intéresse à lui.