Gargoyles sur Disney+ : le créateur “ravi” de ce retour même s’il ne touchera rien dessus

Série animée qui aura laissé une empreinte moins grande que celle de La Bande à Picsou sans toutefois démériter dans son propos, Gargoyles peut aujourd’hui être redécouverte via Disney+, service en streaming récemment lancé par le géant américain. À cette occasion, le co-créateur original de la série se livre sur des aspects plus ou moins glorieux de l’œuvre.

La série animée Gargoyles, les anges de la nuit, diffusée en France sur Canal+ puis TF1, racontait les aventures d’un clan de gargouilles en lutte avec une tripotée d’individus malfaisants. Jusqu’à l’arrivée, le 24 mars dernier, de Disney+, il n’existait plus aucun moyen légal de la visionner, enregistrements VHS mis à part.

Disney+ s'est trouvé une date en France

À l’occasion de ce retour de Gargoyles dans l’actualité, Polygon s’est entretenu avec son co-créateur original Greg Weisman. Ce dernier n’a pas caché son envie de travailler de nouveau sur cette série.

Le co-créateur original de Gargoyles aimerait de nouveau travailler sur la série

“Gargoyles restera mon bébé”, a avoué Greg Weisman. “Ça ne m’appartient pas. Que la série soit sur Disney Plus ne me rapporte pas un centime. Et pourtant, je suis si heureux qu’elle le soit, je suis ravi qu’il y ait là une chance – même si infime – d’un retour. J’ai toujours voulu en faire plus. J’ai un scénario long de 315 pages. J’ai des cahiers et des carnets remplis d’idées. Des idées d’œuvres dérivées et de toutes sortes de choses. Rien ne me ferait plus plaisir que de retourner faire plus de Gargoyles.”

L’aventure Gargoyles n’a toutefois pas toujours été rose pour notre homme, en particulier pour la saison 3 à considérer à part :

“J’ai beaucoup de sympathie pour les gens qui ont fait la saison 3. Ils avaient un agenda très compliqué. Ils n’ont pas eu le temps d’apprendre la série. Il y avait beaucoup de gens talentueux qui ont travaillé sur cette saison. Mais en ce qui me concerne, j’ai écrit le premier épisode, mais je ne l’ai pas produit. Quelqu’un a même réédité mon scénario après mon départ.

J’ai vu cet épisode plusieurs fois, mais les 12 autres épisodes, pas une de plus, parce que, honnêtement, ils sont douloureux pour moi. Si j’avais eu mon mot à dire, de manière totalement égoïste, ils n’auraient pas mis The Goliath Chronicles, ce qui est considéré comme la saison 3, sur Disney Plus. Les personnages n’y ont pas le caractère qu’ils devraient avoir.”

C’est à partir de la saison 2 que le vent a commencé à tourner, en partie en raison du procès d’O.J. Simpson :

“Le principal problème était qu’ils voulaient 52 épisodes à l’automne 1995. Nous avons réussi à en faire 31, et je me voyais donc comme un héros. Mais de leur côté, ils avaient oublié que je leur avais dit que c’était impossible, et ils sont devenus furieux. Ensuite, nous avons eu quelques autres problèmes. Le procès d’O.J. Simpson a fait que nous étions constamment évincés au profit de la couverture du procès, parce que nous étions sur des stations syndiquées […]. Chaque jour, nous étions remplacés et, dans chaque ville, les gens manquaient des épisodes de Gargouilles et perdaient l’habitude de les regarder. […] Cela peut paraître bizarre qu’O.J. Simpson ait contribué à détruire Gargoyles, mais c’est vrai.”

Et pour se débarrasser de cette vilaine frustration d’une série n’ayant possiblement pas connu le succès qu’elle méritait, nombreux devraient être ceux qui visionneront les 78 épisodes d’un coup d’un seul.

Mots-clés disneygargoyles