GB WhatsApp : attention à la suspension de compte !

GB WhatsApp est un client tiers pour WhatsApp. Très populaire, il compte de nombreux fans à travers le monde. Ces derniers vont cependant peut-être devoir changer leurs habitudes. Du moins s’ils tiennent à leur compte.

Si les applications officielles de WhatsApp ont beaucoup évolué au fil de ces dernières années, elles restent encore un peu vieillottes, avec une interface un peu en retrait face à la concurrence. De nombreux utilisateurs ont donc choisi de se tourner vers des clients tiers.

WhatsApp en train de tourner sur un smartphone
Crédits Pixabay

Parmi les plus populaires, on peut notamment citer GB WhatsApp, mais ce n’est évidemment pas le seul.

GB WhatsApp, un client tiers très populaire

Reste que tous ces clients ont au moins une chose en commun : ils ne sont normalement pas tolérés par l’entreprise.

Nous en parlions dans ce dossier, mais WhatsApp applique des conditions d’utilisation très strictes. Les utilisateurs désireux de continuer à utiliser la solution doivent bien entendu se plier aux lois, mais aussi au règlement édicté par l’éditeur.

Or justement, si vous prenez le temps de lire tranquillement ces conditions, vous découvrirez qu’elles interdisent normalement les versions modifiées de WhatsApp. Du moins lorsque ces dernières n’ont pas été expressément autorisées par l’éditeur.

Attention aux conditions d’utilisation de WhatsApp !

Dans les faits, cependant, ce dernier n’a autorisé aucun client tiers et les seules applications tolérées sont donc les siennes. Concrètement, cela veut dire que les utilisateurs qui passent par GB WhatsApp et tous les autres clients du même genre enfreignent les conditions d’utilisation de la firme.

Par extension, ils s’exposent aussi à des représailles pouvant aller de la suspension temporaire de leur compte à sa fermeture définitive.

Jusqu’à présent, WhatsApp n’a pas pris de mesure à l’encontre de ces clients, mais rien ne dit que cela ne changera pas dans un avenir plus ou moins proche.

Une suspension possible

L’entreprise a en effet été très malmenée depuis qu’elle a tenté de faire passer en force ses nouvelles CGU et elle s’est du même coup lancée dans une véritable opération séduction pour tenter de retrouver les faveurs de ses utilisateurs.

Compte tenu du contexte, on l’imagine évidemment mal lancer une chasse aux sorcières pour l’instant, mais il n’en ira pas toujours de même à l’avenir. Et si WhatsApp décide un jour de prendre des mesures plus strictes à l’égard des utilisateurs de ces solutions tierces, alors votre compte pourrait bien être touché.

Mots-clés whatsapp