General Motors mise sur Cadillac pour percer le marché des voitures électriques

La construction de véhicule électrique est devenue un terrain de combat dans l’industrie de l’automobile. Si Tesla a pris de l’avance, le constructeur américain General Motors mise beaucoup sur sa marque Cadillac pour se démarquer de la concurrence.

Durant le salon de l’automobile de Détroit, Mark Reuters, le nouveau CEO de GM a annoncé que le groupe a besoin de percer sur le marché de l’automobile électrique, là où la concurrence devient de plus en plus rude. Principal objectif, devancer Tesla qui commence à faire de l’ombre à l’entreprise avec une capitalisation boursière en hausse.

Cadillac est l’un des fleurons de GM. General Motors ne cache pas son ambition de détrôner Tesla de sa position actuelle sur le marché des véhicules électriques et pour y parvenir, l’enseigne compte miser sur les nouveaux modèles Cadillac.

Un SUV de luxe signé Cadillac

Après la fermeture de plusieurs usines ainsi que la suppression de plusieurs postes, le constructeur automobile compte se ressaisir.

Pour Cadillac, General Motors compte présenter un nouveau modèle d’ici 2021. Ce ne sera pas n’importe quelle voiture, mais une voiture totalement électrique se reposant sur la plateforme « BEV 3. »

Baptisée « EV 2020 XT6, » la première voiture électrique Cadillac se présentera avec un design soigné et une autonomie de plus de 300 kilomètres. Ce serait un SUV de luxe qui marchera sur les platebandes du Model X de Tesla et qui n’aura pas à rougir, du moins pas d’après le constructeur, face à l’e-Tron Quattro d’Audi ou encore l’EQC de Mercedes. Elle sera produite au Tennessee.

Une grosse restructuration au sein de General Motors

Le groupe a en effet besoin de se rapprocher à nouveau de ses clients.

C’est principalement la raison du déménagement du siège de Cadillac. Une réduction de la gamme Berline a aussi été annoncée afin de laisser un peu plus de places aux nouveaux modèles de véhicules dont le modèle électrique.

À la bourse de Wall Street, le constructeur automobile américain vient de progresser de 1%, une belle hausse malgré la chute de 1% des ventes de Cadillac en 2018. General Motors semble donc être sur la bonne voie sur le marché de l’automobile malgré une concurrence de plus en plus rude.