General Motors rappelle 600 000 pickups et SUV à cause d’un problème de freinage non-intentionnel

La semaine du 28 octobre dernier, la compagnie General Motors a décidé de rappeler des centaines de milliers de ses pickups et SUV de marques Chevrolet et GMC. Le rappel a été déposé auprès de la National Highway Traffic Safety Administration et déclare qu’une erreur au niveau du logiciel pourrait causer un freinage non-intentionnel.

Selon les informations, certains des pickups et SUV les plus populaires de la compagnie font partie des modèles rappelés. Ainsi, d’après le constructeur, la Chevy Silverado 1500 de 2014-2018, les Chevy Suburban et Tahoe de 2015-2020, la GMC Sierra 1500 de 2014-2018 et la GMC Youkon de 2015-2020 pourraient héberger un logiciel de module de commande de freins électroniques défectueux.

Crédits Pixabay

Au total, 638 000 véhicules seraient touchés par ce problème au niveau des freins. General Motors a toutefois précisé que le souci technique ne touche que les SUV et les pickups avec un moteur V8 de 5,3 litres, un essieu arrière de format 3.08 et quatre roues motrices.

Le problème

D’après le constructeur, sur les modèles affectés, une défaillance du capteur de vitesse de roue risque de ne pas s’accorder avec le logiciel, et le système de protection de la transmission peut s’activer. Dans le cas où ce système s’active, il y aura un freinage inattendu de la roue opposée à celle qui contient le capteur de vitesse défaillant.

Ce freinage non-intentionnel peut avoir lieu lorsque le conducteur active les quatre roues motrices ou se déplace à une vitesse comprise entre 66 km/h et 96 km/h. General Motors a aussi indiqué que les modules de contrôle des freins dans les véhicules touchés ont un rapport d’essieu mal calibré, ce qui empêche le système de calculer proprement la vitesse de roue.

Une réparation s’impose

Selon General Motors, dans le cas où un capteur de vitesse de roue tombe en panne, les voyants électroniques correspondant au contrôle électronique de la stabilité et à l’ABS vont s’allumer sur le tableau de bord. Il y aura aussi un message qui va apparaître disant « Service StabiliTrak ».

Si ces signaux apparaissent, le constructeur conseille aux conducteurs de ne pas engager les quatre roues motrices avant que le véhicule ne soit réparé. La réparation consistera à une reprogrammation des modules de contrôle des freins.

General Motors a indiqué qu’ils allaient contacter les propriétaires des modèles affectés par e-mail afin de procéder à la réparation qui sera gratuite. En attendant, les propriétaires de ces modèles cités devront faire attention pour ne pas avoir de problèmes lors de la conduite.

Mots-clés general motors