General Motors rappelle 69 000 Chevrolet Bolt électriques pour des soucis au niveau de la batterie

En 2016, General Motors avait commencé la commercialisation d’une citadine électrique, la Chevrolet Bolt. Aucun problème particulier n’a alors été reporté… jusqu’à il y a quelques mois. En effet, les batteries installées sur 5 véhicules de ce modèle ont récemment pris feu.

D’après The Associated Press, General Motors ainsi que les enquêteurs n’ont pas encore de certitude quant à l’origine de ces soucis. Toutefois, le bilan des incendies fait état de deux victimes d’inhalation de fumée et de la destruction d’une maison. La compagnie a ainsi procédé au rappel d’environ 69 000 Chevrolet Bolt de par le monde.

Crédits Pixabay

Des réparations d’urgence et des correctifs logiciels seront apportés aux véhicules en attendant de trouver des solutions de réparation permanente, a annoncé l’ingénieur en chef de Bolt, Jesse Ortega.

Ces problèmes concernent les batteries produites entre 2016 et 2019

General Motors a commencé les enquêtes concernant les raisons de ces incendies en juillet. Après recoupement des informations, le constructeur pense que les feux sont imputables à des batteries défectueuses, principalement celles installées sur des Chevrolet Bolt commercialisés entre mai 2016 et mai 2019.

Ces batteries défectueuses auraient ainsi été fabriquées dans une usine LG Chem en Corée du Sud. Celles fabriquées après 2019, par contre, ont été conçues au Michigan dans une nouvelle usine du constructeur. Autre précision, les incendies sont apparemment survenus lorsque les batteries ont atteint une charge complète. Le problème ne concernerait donc pas les batteries chargées en déca de ce niveau de charge.

Ainsi, les versions 2020 et 2021 du Chevrolet Bolt ainsi que les véhicules équipés de batteries produites plus tard en 2019 ne feront pas l’objet du rappel.

General Motors préconise provisoirement l’installation d’un logiciel correctif

Selon Ortega, General Motors et ses ingénieurs souhaitent découvrir rapidement la véritable cause de ces feux de batterie. Ils espèrent également mettre au point un système de prise en charge permanente des véhicules d’ici début 2021.

En attendant, le constructeur a sorti un patch correctif à court terme qu’il installera sur les 69 000 Chevrolet Bolt rappelées, dont près de 51 000 proviennent des États-Unis pour la précision. Ce correctif logiciel limitera la capacité des batteries. Une réduction de 10% de leur autonomie est en effet à envisager, l’équivalent de 24 miles en distance parcourue, en fonction de la charge perdue et du modèle.

Les propriétaires devront également paramétrer manuellement leurs batteries pour éviter une recharge complète. Les voitures devraient aussi être garées à l’extérieur et loin des habitations pour éviter les risques d’incendie, selon les informations.