George Miller révèle que son prochain film sera « presque l’opposé de Fury Road »

L’un des avantages offerts par la franchise Mad Max est d’ouvrir grand la porte à un nouveau volet à chaque sortie, le pitch d’un monde fait de bric et de broc permettant ainsi de belles libertés. Mais en attendant une nouvelle inscription, George Miller prévient que sa prochaine réalisation sera « presque l’opposé de Fury Road ».

Avec quatre films au compteur s’étalant de 1979 à 2015, George Miller apparaît à ce jour comme l’unique chef d’orchestre de la franchise Mad Max au cinéma. Mad Max: Fury Road a été l’occasion pour lui de retrouver des sensations laissées au siècle denier, et possiblement de lui donner envie de poursuivre l’aventure.

Mad Max Fury Road BA 3

Dans un entretien exclusif accordé à Deadline, George Miller a donné quelques pistes quant à la direction qu’il aimerait donner au prochain Mad Max. Rappelons cependant pour l’heure, il s’apprête à se mettre au travail sur Three Thousand Years of Longing, qui mettra en scène Idris Elba et Tilda Swinton.

Dans le prochain Mad Max, George Miller aimerait raconter les origines d’un personnage

Au sujet de Three Thousand Years of Longing, son réalisateur explique ne pas être un féru de détails quand il s’agit de parler de ses projets :

« Écoutez, je suis heureux de parler du nouveau film de manière très elliptique, mais j’ai toujours pensé que si vous parlez de ces films avant qu’ils ne soient terminés, ça vous porte la poisse. Et au final, vous ne savez pas ce que c’est avant d’en avoir fini. Je vois le titre de ce film comme une énigme […] . Tilda et Idris sont les deux personnages au centre de cette chose. Pour être honnête, je n’arrive même pas à me décider sur le genre dont il sera question. Et c’est une bonne chose. »

« Une chose que je peux vous dire; c’est que ce n’est pas [un autre Fury Road] », ajoute-t-il plus loin. « C’est un film très visuel, mais c’est presque l’opposé de Fury Road. C’est presque essentiellement intimiste et bourré de conversations. Il y a des scènes d’action, mais elles sont là incidemment et je pense que l’on pourrait dire que c’est l’anti-Mad Max. »

Toujours plus loin, George Miller dit avoir envie de raconter les origines d’un personnage de Fury Road, même si les conditions du retour de celui-ci apparaissent compliquées au vu de ce qui lui arrive dans le film de 2015. Un indice ne se cache pas forcément sur cette page.