George R.R. Martin (Game of Thrones) parle des morts dans les films et séries

Depuis plusieurs années, les séries télévisées connaissent un âge d’or avec des millions de dollars investis, des projets salués et des acteurs venus du cinéma. Des festivals cartonnent dans le monde entier avec beaucoup de nouveaux services prêts à lancer des productions ambitieuses (pour ne pas citer Le Seigneur des Anneaux chez Prime Video). Mais ce succès ne sort pas de nulle part, des séries ont posé les jalons de cette réception enthousiaste des spectateurs. On peut aisément citer Game of Thrones, le mastodonte de d’une chaîne câblée HBO déjà au top à ce moment. Une œuvre tirée des romans de George R.R. Martin avec des mécaniques bien huilées pour un public mature. Parmi les éléments prisés par cette série, comment ne pas citer ces morts surprenantes et souvent violentes ? Même les personnages adorés peuvent prendre cher…

Mais que pense George R.R. Martin de ces morts violentes, inattendues, de plus en plus prisées par les films et séries ?

Crédit : HBO

Lors d’une interview pour The Independent (via ScreenRant), l’auteur partage sa vision.

À lire aussi : Game of Thrones, c’est les Soprano en Terre du Milieu pour George R.R. Martin

L’auteur veut que la mort ait un sens

Interrogé à propos du fameux Red Wedding de Game of Thrones, George R.R. Martin parle d’une scène « horrible, qui bouleverse les gens. Ils sont en colère, tristes (…) Quand c’est passé à la télévision, ça a eu un effet sur des dizaines de millions de personnes. Ce qui est bien, nous parlons de mort ici ! ».

L’auteur en profite pour développer sa pensée sur la mort tragique de personnages dans les médias comme le cinéma et les séries.

Nous avons tous, dans la vie réelle, fait l’expérience de la mort. Nos parents, nos meilleurs amis meurent. Parfois, c’est une situation tragique, vous perdez vos enfants, votre femme ou votre mari, c’est terrible. Cela nous affecte, nous met en colère et triste. Dans le divertissement, à la télévision, au cinéma, dans les livres, au fil des siècles et des évolutions, la mort a été traitée de manière cavalière. Quelqu’un meurt, il y a un mystère, il faut enquêter. On ne se demande jamais qui est la personne, à quoi ressemblait sa vie… Ce qu’elle va être sans elle.
Si je dois écrire une scène de mort, en particulier pour des personnages majeurs, je veux que le lecteur le ressente. C’est ce que le Red Wedding a réussi à faire, je crois. Les gens l’ont ressenti.

George R.R. Martin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.