Web

Giganews : bientôt 1.000 jours de rétention !

Giganews est un poids lourd du système Usenet et si vous fréquentez cette plateforme alors vous devez déjà le savoir. Oui, mais ce que vous ignorez peut-être, c’est que le service va bientôt passer le seuil fatidique des 1.000 jours de rétention ! Et là, c’est vraiment un coup à déboucher le Champomy et à sortir les cacahouètes du placard. Quoi qu’il en soit, si tu cherches un service Usenet, cette nouvelle te convaincra peut-être de passer sur Giganews et personne ne pourra te le reprocher… Cela dit, si tu as envie de céder à la tentation, alors il te faudra prévoir le budget qui va bien, forcément.

Pour la petite histoire, il faut savoir que le système Usenet n’est pas tout jeune puisqu’il a été inventé en 1979, soit sept années après l’invention du courrier électronique. Dans ce contexte, on peut donc dire que Usenet se positionne aux fondements même du web. A la base, cette technologie ne permet qu’une seule chose : publier et lire des messages. Et puis, au fil du temps, la plateforme a évolué et les vilains binaires ont fini par faire leur apparition. Tu ne sais pas ce que c’est ? Pour simplifier la chose, on se contentera tout simplement de dire que les binaires sont des fichiers et qu’ils permettent, hum, aux internautes d’échanger facilement et en toute discrétion leurs films de vacances et leurs distributions Linux.

Sauf que voilà, sur la plupart des services Usenet, on trouve ce que l’on appelle la rétention. Ce n’est pas sale, ce n’est pas malpoli, il s’agit tout simplement de la durée de conservation des messages. Genre si on te propose 5 jours de rétention, ça veut tout simplement dire que tous les messages stockés sur la plateforme seront automatiquement supprimés au bout de 5 jours. Avec 1.000 jours de rétention, tu as de quoi voir venir puisque cela équivaut tout-de-même à « presque » trois ans. Et ça, tu vois, pour ce genre de service, ce n’est vraiment pas courant.

Si l’on en croit les gars de gHacks, généralement bien informés, alors le seuil fatidique des 1.000 jours de rétention devrait être franchi par Giganews le 2 mai 2011. Une date importante, qui restera sans doute gravée dans nos mémoires pour des siècles et des siècles mais qui induit malheureusement un autre changement, portant cette fois sur les tarifs de la plateforme. Ainsi, à partir du mois d’avril, le montant de l’adhésion à la souscription Diamond se prendre 5 dollars dans les dents et montera donc à 34,99 $ par mois, soit 24 euros et des boulettes. Cela dit, soit rassuré car plusieurs abonnements sont proposés par Giganews :

  • Abonnement Pearl (4,99 $/mois soit 3,5 €/mois) : 5 Go de transfert mensuel, 30 jours de rétention, 20 connexions, 256-bit SSL.
  • Abonnement Bronze (9,99 $/mois soit 7 € / mois) : 10 Go de transfert mensuel, 958 jours de rétention, 20 connexions, 256-bit SSL.
  • Abonnement Silver (14,99 $/mois soit 10 €/mois) : 50 Go de transfert mensuel, 958 jours de rétention, 20 connexions, 256-bit SSL.
  • Abonnement Platinium (24,99 $/mois soit 17 €/mois) : transfert mensuel illimité, 958 jours de rétention, 20 connexions, 256-bit SSL.
  • Abonnement Diamond (29,99 $/mois soit 21 €/mois) : transfert mensuel illimité, 958 jours de rétention, 50 connexions, 256-bit SSL, VyrprVPN, Mimo, 15 $ de remise sur le premier mois.

Comme tu le vois, ce n’est pas le choix qui manque. Mais ce que l’on peut tout-de-même préciser, c’est que l’offre Diamond intègre deux outils bien pratiques : VyrprVPN et Mimo. Pour le premier, et bien il s’agit tout simplement d’un VPN qui vous permettra de surfer tout en protégeant votre vie numérique. Point positif, ce dernier fonctionne sur tous les réseaux possibles et inimaginables. Quant au second, et bien Mimo se présente sous la forme d’un navigateur Usenet qui vous permettra de faire plus facilement vos emplettes sur la plateforme.

Ah, et si tu te demandes comment on fait pour télécharger sur Usenet, tu trouveras à cette adresse un tutoriel complet rédigé par mes soins et dédié justement à la question. Mais attention, hein, car télécharger des films et des séries, ce n’est pas forcément toujours légal. Et c’est d’ailleurs pareil pour les jeux et les applications…

Mots-clés newsgroupsusenetweb