Give Power, la centrale solaire qui peut transformer l’eau de l’océan en eau potable

En France, la quasi-totalité de la population a accès à l’eau potable. Certains pays n’ont malheureusement pas cette chance. En mars dernier, l’ONU alertait dans un rapport que plus de deux milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.

L’ONG Give Power a donc décidé de réagir en installant une centrale solaire capable de transformer l’eau de mer en eau potable dans une petite ville du Kenya.

Crédits Pixabay

Si cette initiative ne va pas solutionner tous les problèmes dans le monde, elle devrait néanmoins permettre de fournir de l’eau potable à 25 000 personnes de plus par jour.

Des premiers essais en début août dernier

La centrale solaire installée par l’ONG Give Power dans la petite ville de Kiunga permet de transformer l’eau salée en eau potable. Puisque le processus de dessalement est très énergivore, le recours à l’énergie solaire semble être la solution la moins coûteuse sur le long terme.

Début août dernier, les premiers essais de transformation de l’eau ont été effectués avec succès. Et aujourd’hui, l’usine tourne avec des panneaux solaires capables de produire 50 kilowatts d’énergie et d’alimenter deux pompes à eau 24 heures sur 24.

Résultats : la ferme d’eau solaire fournie de l’eau potable à un maximum de 25 000 personnes par jour.

L’ONG compte installer d’autres centrales solaires dans d’autres régions du monde

Beaucoup de pays manquent d’eau potable, mais le problème est plus important dans certaines régions du monde comme en Afrique subsaharienne.

Avant l’installation de cette centrale solaire à Kiunga, les habitants de la région devaient voyager pendant une heure afin d’obtenir de l’eau potable pour leur famille. Et comme l’eau claire était très rare, la lessive était effectuée avec l’eau de mer, ce qui est évidemment très nocif pour la peau.

Hayes Barnard, président de GivePower, a expliqué que l’absence d’eau potable était également une source de maladie. « Vous voyez des enfants avec des cicatrices sur le ventre ou les genoux parce qu’ils ont beaucoup trop de sel dans leurs plaies dans ces villages. En gros, ils empoisonnent leurs familles avec l’eau de mer. »

Dans le but de soulager les peuples en grande difficulté, Give Power prévoit donc également d’installer des centres solaires similaires en Colombie et en Haïti.

Mots-clés écologie