Glass Hunt : une petite partie de Duck Hunt sur les Google Glass, ça vous tente ?

Les Google Glass ne vous ont pas encore convaincu, et vous vous demandez même si les lunettes connectées peuvent réellement avoir un quelconque intérêt ? Ne cherchez plus, voici la preuve de leur suprématie, une preuve qui tient en deux petits mots : Glass, et Hunt. Ou alors Glass Hunt, si vous préférez. Car en effet, des petits malins ont eu la très bonne idée d’adapter Duck Hunt aux lunettes de Google. Autrement dit, vous allez pouvoir chasser le canard en clignant des yeux. Enfin, chasser le canard, pas complètement, puisque ce dernier a été remplacé par des palets, ou par des cookies. Oui, des cookies. C’est bon les cookies.

Le concept, pour ceux qui ne connaissent pas du tout le titre original (faudrait voir à vous cultiver) est assez simple. Le joueur dirige une cible et il doit abattre des canards. Histoire de rendre ses lauriers à César, il faut d’ailleurs préciser que le coquin a été inventé par Nintendo. Il est même sorti en 1977 sur la NES, soit trois ans avant ma naissance. C’était une autre époque, je vous l’accorde, et il est même possible que je vous parle un jour des pulls bizarres que mes parents me forçaient à porter à l’époque. Toujours est-il que Duck Hunt se vendait très bien, et c’est un peu normal puisqu’il partageait la même cartouche qu’un autre titre d’anthologie : Super Mario Bros.

Glass Hunt

Glass Hunt, ou la renaissance de Duck Hunt sur les Google Glass.

Glass Hunt, pour sa part, ne vous permettra pas de poutrer des canards. Maintenant, il y a des associations qui défendent les droits des animaux, et c’est heureux d’ailleurs. Du coup, ses développeurs ont remplacé nos amis à plumes par des espèces de galets qui ressemblent pas mal à des petits gâteaux. Pour la petite histoire, il faut savoir savoir que ce jeu a été développé par Derek Johnson et Jason Malashock.

Sinon, pour en revenir aux Google Glass, et bien j’ai eu l’occasion d’en croiser quelques paires durant LeWeb’13. Pour tout vous dire, j’ai même frôlé l’incident diplomatique en envoyant une porte valdinguer contre le nez de l’un de ses porteurs. Peu rancunier, il m’a parlé un peu de ses lunettes en me disant qu’elles étaient tout simplement… exceptionnelles, même si elles lui donnaient un look un peu bizarre. Il faut dire qu’elles sont un peu plus imposantes que je ne le pensais. Et sinon, et bien il n’avait pas Glass Hunt, non.

Via