Gleeden, un site de rencontres pour les relations extra-conjugales

Ah, il est bien loin le temps du romantisme, lorsque l’homme faisait la cours à la femme de sa vie durant des semaines entières et qu’ils finissaient par vivre heureux très très longtemps avec plein d’enfants dans la chaumière. Maintenant, nous sommes au 21ème siècle et l’amour est devenu un bien de consommation courant. Le web ne fait évidemment pas exception à la règle et s’impose même comme un grand fast food du sexe. Et justement, ce n’est pas Gleeden qui va me contredire sur ce point…

Gleeden, un site de rencontres dédié aux relations extra-conjugales

L’amour, c’est un sacré bordel. D’un côté, il y a ceux qui se veulent indépendants mais qui recherchent l’âme soeur. De l’autre, il y a les casés qui rêvent de célibat et d’indépendance. Et entre les deux, on a les gens mariés qui squattent les chambres d’hôtel avec leurs amants ou leurs maitresses. Oui, et toutes ces personnes, on les retrouve sur Meetic et compagnie, sans vraiment pouvoir les distinguer les uns des autres.

C’est dans ce contexte que les gars de chez Gleeden se sont dit que ce serait quand même vachement chouette de proposer un service rien que pour ceux et celles qui vont voir ailleurs et qui se perdent dans les relations extra-conjugales. Tout un concept. Globalement, de leur point de vue, il vaut mieux assumer ses envies d’adultère plutôt que de le faire en cachette. Quelque chose me dit que leur gonzesse ne va pas rester longtemps dans leur vie, tiens…

Alors pour tout vous dire, je ne me suis pas inscrit sur Gleeden. Non parce que bon, la castration me tente moyen, et c’est justement ce qui se produira si ma femme me choppe sur ce genre de sites. Du coup, question présentation, on est d’accord, on ne peut pas dire que ce billet aille très très loin. Cela dit, on dira juste que ce service ressemble aux autres sites de rencontre et que, si vous avez l’habitude du genre, vous ne devriez pas être pris au dépourvu.

Pour le reste, je vous avoue que je n’ai pas du tout accroché au principe. Selon les concepteurs du service, Gleeden ne fait que répondre à un besoin et n’encourage pas les gens à l’infidélité. Une ligne de défense qui n’est pas sans rappeler les sites de P2P qui se sont fait chopper.