Gmail va peut-être nous permettre de payer nos factures grâce à Pony Express

Google est un véritable touche à tout et il lui arrive fréquemment de se lancer dans de nouveaux projets. Le dernier en date devrait intéresser pas mal de monde. Selon Re/code, le géant américain souhaiterait effectivement nous permettre de payer nos factures avec… Gmail. Même que cette fonction a un nom : le Pony Express. Et il faut bien l’avouer, il lui va à merveille.

Si ce nom ne vous dit rien, alors sachez que le Pony Express était à la base un service américain spécialisé dans la distribution de… courriers. La distribution rapide, bien sûr. Il a considérablement marqué le 19ème siècle, avant d’être remplacé par le télégraphe.

Pony Express Google

Seriez-vous capable de confier vos factures à Google ?

Qui a lui-même été remplacé par le téléphone, qui a lui-même été remplacé par Internet. Enfin, remplacé, pas complètement non plus, mais il s’agit tout de même d’un joli clin d’oeil.

Et si vous voulez vous cultiver un peu, vous pouvez toujours aller feuilleter la Wikipédia.

Le Pony Express 2.0 ne sera pas (forcément) un service de paiement en ligne

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article, et donc à cette plateforme développée par Google.

Si l’on en croit des sources inévitablement proches du dossier, alors le Pony Express du géant de la recherche ne se positionnerait pas forcément comme un service de paiement en ligne. Enfin si, mais pas complètement non plus.

Pour en profiter, l’internaute devrait tout d’abord ouvrir un compte chez une société tierce, en lui donnant toutes ses informations personnelles. Son nom et son prénom, bien sûr, mais aussi son numéro de sécurité sociale. L’entreprise pourrait ainsi vérifier son identité.

Ensuite, il ne lui resterait plus qu’à associer ses différentes cartes bancaires à son compte. A partir de ce moment, il aurait la possibilité de régler toutes ses factures sans pour autant avoir besoin de quitter sa boite mail.

Derrière, Google aurait signé plusieurs accords avec des sociétés spécialisées, des sociétés qui seraient chargées d’imprimer ces factures et de les envoyer aux compagnies d’assurances et à toutes ces sociétés qui vous prélèvent joyeusement de l’argent tous les mois. Un peu comme des mandataires.

En marge, la firme aurait imaginé des fonctions avancées permettant d’automatiser les paiements mais aussi de les répartir entre plusieurs personnes. L’idée étant de simplifier la vie des personnes vivant en colocation ou en union libre.

Alors bien sûr, si Google doit s’appuyer sur d’autres entreprises pour proposer ce service, cela veut aussi dire que son Pony Express risque d’être payant. Il faudra cependant attendre l’annonce officielle pour en avoir le coeur. Sachez d’ailleurs que le service devrait être présenté au plus tard au quatrième trimestre de l’année.

Inutile cependant de vous réjouir car il se limitera sans doute au territoire américain dans un premier temps.