Go Topless Day, l’égalité des sexes est aussi une affaire de seins

Manifester pour l’égalité des sexes les seins à l’air c’est possible ! La preuve avec le Go Topless Day, un évènement établi en 2007 qui incite les hommes et les femmes à travers les États-Unis à “libérer” leurs tétons le dimanche le plus près du 26 août de chaque année. Cette année, ça tombe bien, car le 26 août est tombé un dimanche.

À cette occasion, hommes et femmes sont sortis seins nus, du moins pour la plupart, dans les rues de New York et de Los Angeles pour revendiquer leur droit et l’égalité des sexes. L’objectif de cette marche est de rappeler que les femmes ont longtemps été  interdit de se promener seins nus alors que les hommes y etaient autorisés .

Sexe Robot

Accompagnés de leurs amis, les manifestants ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « La répression fait naître l’obsession. Libérez vos poitrines, libérez vos esprits. »

Un mouvement significatif

Cette marche est organisée annuellement pour commémorer le 26 août 1920, date à laquelle les femmes ont obtenu enfin le droit de vote aux États-Unis. C’est pour cette raison que cette date a été choisie pour marquer la journée internationale pour l’égalité des sexes.

Depuis 2007, des milliers d’hommes et de femmes participent chaque année à cette manifestation qui se veut plus être une célébration.

Néanmoins, en 2015, l’évènement a pris une dimension politique, car Bill de Blasio, qui était à l’époque maire de New York, avait déclaré que le Go Topless Day donnait une mauvaise image de la ville et qu’il allait sévir contre les femmes qui participaient à la marche.

Un geste qui n’est pas puni par la loi

Matt Wilson, un des organisateurs de la Go Topless Day de Denver a expliqué que le fait de montrer ses seins pour une femme n’était pas punissable. « J’ai pris part à de nombreuses conversations parmi la foule. J’ai été étonné par le fait qu’aussi peu de gens savent que ce n’est pas illégal et qu’ils peuvent le faire. »

Il a également affirmé que c’était une des bases qui prouvait le respect de l’égalité des sexes. « Quand j’entends dire que les femmes ont déjà les mêmes droits que les hommes, je réponds que si c’était vrai, pourquoi ne peuvent-elles pas encore se balader topless sans causer de scandale. »

Lors d’une interview accordé à The Sun, Maitreya Rael, l’une des initiatrices du mouvement en 2007, a déclaré qu’aussi longtemps que les hommes seraient autorisés à se montrer torse nu en public, les femmes devraient avoir le droit de faire pareil.

MAJ : l’article contenait une erreur et laissait supposer que les femmes n’avaient toujours pas le droit de se promener seins nus. Elle a été rectifiée.