God of War Ragnarök : pourquoi Thor ne ressemble pas à celui des films Marvel ?

Qu’on se le dise : le Thor des films Marvel ressemble plus à Apollon qu’autre chose. Son interprète, Chris Hemsworth, a même dévoilé des muscles encore plus impressionnants sur la première photo de Thor : Love and Thunder. Autant dire que lorsque God of War Ragnarök a été présenté pendant le PlayStation Showcase, beaucoup de joueurs ont été amusés par le design du dieu nordique. Le personnage est bien plus rond que Chris Hemsworth avec une allure brutale. Si la communauté ne réclame pas spécialement une copie du super-héros Marvel, elle reste divisée à propos du choix de SIE Santa Monica Studio. Cory Barlog et Eric Williams, tous deux directeurs de God of War Ragnarök, ont pris la parole à ce propos.

L’occasion pour les hommes de clarifier le design de Thor et expliquer pourquoi ce choix différent des films Marvel (via CBR).

Un homme se tenant le visage dans les mains
Image par StockSnap de Pixabay

Eric Williams déclare notamment vouloir « aller un peu plus loin dans la mythologie [nordique] ».

A lire aussi : Thor : Love and Thunder promet d’être encore plus généreux (et c’est logique)

S’éloigner des stéréotypes hollywoodiens

Eric Williams souhaite clarifier la situation : « L’interprétation de Marvel est une chose » mais les équipes souhaitaient un Thor différent, « qu’il soit un grand garçon ». Alors si le dieu nordique dans God of War Ragnarök est très différent de Chris Hemsworth, l’homme assume ce choix, expliquant que le personnage a une « présence imposante ». Et pas forcément besoin « de muscles (…) Il est juste comme ça ».

Cory Barlog considère que ce choix esthétique est un changement rafraîchissant par rapport aux versions hollywoodiennes et stéréotypées de Dieux. « Je pense que c’est fantastique qu’il n’y ait pas besoin d’être un monstre musclé et luisant pour apparaître comme fantastique, puissant et intimidant » estime le directeur de God of War Ragnarök.

Rappelons que le Thor de God of War Ragnarök se rapproche bien plus de la mythologie nordique que la version de Marvel, très américaine. Le dieu nordique a toujours été glouton, appréciant tellement la boisson qu’il a un jour bu la moitié de l’océan.

Eric Williams parle d’un personnage imparfait, comme un enfant. Dans la mythologie, les dieux sont dépeints comme teintés de vices. Une représentation bien loin de l’héroïsme des super-héros Marvel et personnages venus d’Asgard.