God of War Ragnarok : un report découlant de la blessure d’un acteur

Si God of War Ragnarok se fait discret ces derniers temps dans l’actualité, c’est vraisemblablement pour laisser le temps au comédien incarnant Kratos de se remettre d’une blessure.

Peu avant l’été, on apprenait que God of War: Ragnarok n’allait pas sortir cette année mais en 2022. Dans le même temps, il était confirmé que le titre de Santa Monica allait paraître à la fois sur PlayStation 4 et 5.

Une illustration représentant une manette
Image par IO-Images de Pixabay

En cette période où la Covid-19 continuait de faire des siennes en dépit d’une réponse mondiale d’ampleur, ce report n’avait rien d’anormal. Mais toute la vérité n’avait cependant pas été dite à l’époque.

A lire aussi : God of War Ragnarök : pourquoi Thor ne ressemble pas à celui des films Marvel ?

L’incarnation de Kratos opéré, God of War Ragnarok repoussé à 2022

En ce dernier jour du mois de septembre 2021, Christopher Judge, qui avait prêté son corps et sa voix au Kratos de 2018, a pris la parole sur son compte Twitter pour plaider coupable :

“À mes fans bien-aimés, [God of War] Ragnarok a été retardé par ma faute.”

Et d’enchaîner sur les explications :

“Août 2019, je ne pouvais plus marcher. J’ai dû subir une opération du dos, un remplacement des deux hanches et une opération du genou. Ils [NDLR : SIE Santa Monica Studio] ont attendu que je fasse ma rééducation.

Pas de menaces, pas de ‘pour qui vous prenez-vous ?’. Rien que de l’amour et du soutien. Et Sony Santa Monica n’a jamais dit un mot sur le retard, et ce qui l’a causé. Les studios sont des co..ards, mais cette entreprise, de haut en bas, devrait nous donner de l’espoir.

“Ce qu’ils ont fait pour l’équipe est bien plus que je ne peux en dire, mais j’ai dit à toutes les personnes impliquées que c’est la chose la plus classe que j’aie jamais entendue dans ce domaine. Toutes les personnes impliquées dans la franchise God of War mettent leur cœur et leur âme dans chaque image que vous voyez.”

Cory Barlog, directeur créatif de God of War, avait endossé la responsabilité du report de God of War: Ragnarok, mais c’était lui qui avait volé au secours d’Alanah Pearce, travaillant pour le studio et qui avait ainsi subi des insultes en ligne par des personnes qui voulaient lui attribuer ce retard.