GoldenEye : Nintendo aurait bloqué son remake récemment leaké

C’est en 1997 que les joueurs de la Nintendo 64 mettent la main sur le jeu qui donnera un second souffle au genre FPS, des années après DOOM. Un titre considéré comme l’un des meilleurs du genre pour une console de salon : GoldenEye 007. Cette œuvre, mettant en scène James Bond, marque des millions de personnes à travers le monde, développée par Rare. Un studio qui entretenait de très bonnes relations avec Nintendo puisqu’à l’origine de nombreux jeux cultes sur les consoles du nippon : Donkey Kong Country, Banjo-Kazooie, Conker’s Bad Fur Day… Et dernièrement, GoldenEye a de nouveau fait parler de lui.

Un remake prévu pour 2007 est réapparu sur la toile, malheureusement annulé.

Rareware

Et selon Ars Technica, c’est Nintendo himself qui serait à l’origine de cette annulation.

Nintendo à l’origine de la mort du remake de GoldenEye ?

C’est en tout cas ce que nous révèle Ross Bury, qui travaillait chez Rare et notamment sur le remake de GoldenEye. Autant dire que sa parole est assez solide, suffisamment pour que sa version de l’histoire soit véridique. L’homme explique que lorsque le remake de GoldenEye a été présenté à Nintendo, « tout le monde était d’accord ». Malheureusement, il semblerait que Nintendo « n’ait pas demandé à la seule personne importante dans ce genre d’affaire ».

Cette personne aurait simplement dit, selon les souvenirs de Ross Bury : « hors de question qu’un jeu Nintendo soit publié sur une console de Microsoft ». Précisons que le remake de GoldenEye était réservé à la Xbox 360.

Et à ceux qui pensent que cette décision d’annulation a été prise par le président de Nintendo, Ross Bury précise que ce n’est pas le cas. Il s’agirait cependant d’un grand nom de l’entreprise nippone, à même d’enterrer un projet à peine démarré. Mais que GoldenEye ait été annulé sur Xbox 360 n’a rien d’étonnant, Nintendo ayant tendance à contrôler férocement son business. Ses exclusivités n’arrivent qu’exceptionnellement chez la concurrence.

Si Rare a longtemps collaboré avec Nintendo, ce dernier appartenait déjà à Microsoft au moment des faits. Une raison suffisante chez Nintendo pour annuler GoldenEye sur Xbox 360, qu’importe ses relations cordiales entretenues avec le studio britannique. 

Mots-clés goldeneyenintendo