Mais pourquoi ToTok a-t-il encore disparu du Play Store ?

ToTok est, à la base, un service de messagerie lancé en 2019 par Giacomo Ziani. Cette application offrait une messagerie gratuite mais aussi des appels vocaux et vidéo pouvant inclure jusqu’à 20 participants. L’application a rapidement gagné en popularité auprès des utilisateurs résidant aux Émirats arabes unis.

Seulement, en décembre 2019, le New York Times a accusé ToTok d’être en réalité un outil d’espionnage utilisé par le gouvernement des Émirats arabes unis pour suivre les conversations des utilisateurs, leurs emplacements et leurs interactions sociales.

Un homme utilisant un smartphone

Crédits Pixabay

Google a alors pris la décision de supprimer l’application de son Play Store le même mois pendant qu’il vérifiait le rapport du New York Times.

Puis, en janvier 2020, l’application a de nouveau réintégré le Play Store avec quelques modifications. Sauf que le lundi 17 février 2020, TechCrunch rapporte que ToTok a une nouvelle fois été viré du Play Store et cette fois-ci, Google n’a pas voulu dire pourquoi.

ToTok n’est plus disponible sur Play Store depuis le 14 février

En effet, le site 9to5Google a annoncé le vendredi 14 février que ToTok avait été retiré de Google Play. Interrogé par TechCrunch, Google a simplement déclaré qu’il n’avait reçu aucune directive ou demande externe pour supprimer l’application de son Store, ce qui laisse à penser que Google a peut-être retiré ToTok de son propre chef. TechCrunch suggère que le service de messagerie a probablement violé la politique de la plateforme.

Rappelons qu’en décembre, le rapport du NYT indiquait que ToTok avait été téléchargé des millions de fois depuis les magasins d’applications d’Apple et de Google par des utilisateurs résidant au Moyen-Orient, en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique du Nord, et ce, quelques mois seulement après son lancement. Des sources américaines anonymes auraient également déclaré au journal que l’application avait été utilisée pour tracer « chaque discussion, déplacement, relation, rencontre, son et image de ses utilisateurs ».

Une suppression définitive ?

Lorsque Google a supprimé ToTok en décembre, l’application avait déjà plus de 10 millions de téléchargements à son actif, a révélé la société Sensor Tower. A l’époque, Google a déclaré que l’application avait enfreint des règles non spécifiés du Google Play. Et lorsque l’application fut réhabilitée sur le Play Store, le site Web de ToTok a également relayé la nouvelle.

Toutefois, il y a eu un changement sur l’application. Selon Vice, le service de messagerie redevenu disponible sur Google Play affichait une nouvelle boîte de dialogue demandant aux utilisateurs l’autorisation d’accéder et de synchroniser leur liste de contacts. Malgré cela, Google a confirmé que l’application a de nouveau été supprimée du Play Store le vendredi 14 février 2020 et le service de messagerie reste indisponible sur iOS.

-20 % sur les téléviseurs chez Dartyen savoir plus

Sur son site Internet, ToTok dirige désormais les internautes vers une liste de magasins d’applications Android tiers, sans mentionner Google Play. Il propose également un fichier APK en téléchargement direct. La question qui reste en suspens est : Pourquoi ToTok a été viré du Play Store ? Les soupçons de traçage à son égard étaient-ils fondés ? En tout cas, notre conseil est : dans le doute, mieux vaut ne pas télécharger cette application.