Google présente Android Wear, un écosystème pour objets connectés

Google vient de lâcher un énorme pavé dans la mare en levant le voile sur Android Wear, un nouvel écosystème pensé pour les objets connectés, et plus précisément pour les montres intelligentes. Intéressant, mais le mieux reste à venir car Sundar Pichai en a même profité pour présenter certaines des fonctionnalités qui seront intégrées à la plateforme. Pas de doute, la révolution est en marche et elle risque de faire très mal.

Comme son nom l’indique assez bien, Android Wear est évidemment basé sur Android. L’idée, en fait, est assez simple puisqu’il s’agit de faciliter la vie aux constructeurs en leur offrant sur un plateau d’argent une solution exclusivement pensée pour les objets connectés. Si l’on en croit l’article publié sur l’un des blogs officiel de la firme, alors Google serait même en train de travailler avec plusieurs firmes spécialisées.

Google Android Wear

Google Android Wear est lancé et autant dire que ce nouveau projet risque de changer pas mal de choses sur le secteur des objets connectés.

Des constructeurs, comme LG, Samsung, HTC, Motorola ou même Asus, mais pas seulement puisque quelques fondeurs seraient aussi de la partie. Des fondeurs comme Broadcom, Intel, Mediatek ou l’incontournable Qualcomm.

Des fonctions héritées de Google Now

Pour le moment, on sait encore peu de choses au sujet de cette plateforme, si ce n’est qu’elle sera en mesure de répondre à la moindre de nos sollicitations verbales. Il nous suffira ainsi de nous vendre d’un simple « Ok Google » pour sortir notre dispositif de sa torpeur et lui poser ensuite les questions de notre choix, comme la météo du jour, le nombre de calories dans un avocat ou même le score de notre dernière équipe préférée. Android Wear fera donc la part belle à Google Now, exactement comme le laissaient présager les dernières rumeurs en date.

En outre, le système sera capable de faire remonter les informations dont on a besoin, au moment où on en a besoin. Difficile là encore de ne pas penser à l’assistant prédictif de la firme puisqu’il propose exactement la même chose.

Mais ce n’est pas tout car Android Wear fera aussi la part belle à la santé et au fitness. Nos applications pourront ainsi afficher notre vitesse ou la distance parcourue en temps réel, mais également nous donner des informations connexes comme le nombre de calories brûlées. Sundar Pichai ne s’est malheureusement pas beaucoup étendu sur le sujet et il faudra sans doute attendre la prochaine Google I/O pour en apprendre un peu plus sur cette question.

Enfin, la plateforme misera à fond sur le multi-écran. L’idée, en fait, c’est de pouvoir utiliser notre montre ou notre bracelet pour piloter notre smartphone, mais aussi n’importe quel autre appareil. Comme les Google TV, par exemple, ou le Chromecast.

Google lance l’offensive

Cette annonce n’est pas aussi surprenante qu’on pourrait le croire. Le marché des objets connectés est actuellement en train de prendre beaucoup d’ampleur et tous les analystes s’accordent à dire que la tendance n’est pas prête de s’inverser.

En outre, durant le dernier Mobile World Congress, Samsung a frappé très fort en présentant pas moins de trois nouveaux dispositifs de ce type, soit deux montres et un bracelet. Des dispositifs qui ne fonctionnent pas sous Android, mais sous Tizen. Google se devait se proposer une alternative viable, pour garder la main-mise sur son écosystème et pour maintenir son emprise sur le marché. Sans compter qu’une autre société devrait se lancer aussi sur le secteur dans les prochains mois, une société que tout le monde connaît puisqu’il s’agit d’Apple.

On termine avec les vidéos habituelles, qui contiennent même quelques concepts de montre. En attendant, si vous êtes développeur, vous trouverez plus d’infos sur cette page.