Google annonce la création d’une région Cloud en Pologne

Le marché du Cloud computing a la côte auprès des géants de la technologie (Alibaba, Amazon, Microsoft…) qui sont nombreux à allouer un budget faramineux dans le secteur. C’est aussi le cas de Google qui a récemment passé un cap important dans son souhait d’étendre son infrastructure cloud en Europe.

La firme vient en effet d’annoncer l’ouverture d’une nouvelle région cloud basée en Pologne, et plus précisément dans la ville de Varsovie.

Crédits Pixabay

Il s’agit d’un choix stratégique, car cette branche de la firme de Mountain View souhaite avant tout mieux servir les usagers de l’Europe centrale et orientale.

C’est le président de Google Cloud en personne, Thomas Kurian, qui a annoncé la nouvelle le vendredi 27 septembre. « La Pologne connaît une période de croissance rapide, accélère sa transformation numérique et est devenue un centre international d’ingénierie logicielle », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Une nouvelle région à la pointe de la technologie de Google

Parmi les vingt régions de Cloud qu’exploite actuellement Google, six se trouvent en Europe. Tout comme ses prédécesseurs, celle implantée à Varsovie proposera trois zones de disponibilité. L’infrastructure en Pologne embarquera également tous les services de Google Cloud : Compute Engine, App Engine, Google Kubernetes Engine, Cloud Bigtable, Cloud Spanner et BigQuery.

Google a conclu un accord avec un fournisseur de Cloud domestique, Domestic Cloud Provider (DCP) alias Chmury Krajowej, afin de lancer sa nouvelle région Cloud. DCP devient ainsi le revendeur Google Cloud dans cette région. Le fournisseur œuvrera également pour permettre à Google d’atteindre son objectif : faire adopter le Cloud par l’ensemble des entreprises au cours des cinq prochaines années.

Cloud computing : une lutte acharnée pour s’implanter en Europe

Cette annonce de création d’une région Cloud en Pologne est la suite logique aux ambitions d’expansion des centres de données de Google en Europe. La semaine du 16 septembre, le PDG de la firme de Mountain View, Sundar Pichai, avait en effet révélé que l’entreprise injectait 3,3 milliards de dollars pour le développement de ses datacenters en Europe.

Sundar Pichai reste très optimiste concernant cette expansion. Il a expliqué que les clients commencent à accorder plus d’attention aux services fournis par les centres de données. Les banques centrales européennes commencent en effet à y avoir recours.

Bien que l’Europe ne représente qu’une partie du marché mondial, il reste important de s’y implanter lucrativement. Comme l’indique Thomas Kurian : « notre population, nos clients et nos revenus croissent plus vite que dans le reste du monde ». Si le déploiement de la nouvelle région Google Cloud en Pologne est un succès, il faut donc s’attendre à ce que la bataille entre les géants de la technologie soit acharnée.