Google s’intéresse à votre sommeil

Google vient de présenter une toute nouvelle API. Baptisée Sleep API, elle se focalise sur le suivi et l’analyse du sommeil. Elle se destine à l’écosystème Android et elle regroupe de nombreuses fonctions qui devraient simplifier la vie des constructeurs et des développeurs.

Ce n’est un secret pour personne, la santé se veut de plus en plus connectée. Apple a ainsi investi des sommes considérables pour mettre au point et promouvoir HealthKit, allant même jusqu’à nouer des partenariats étroits avec des hôpitaux et des professionnels de la santé.

Crédits Pixabay

Google, de son côté, n’est pas en reste. WearOS mise aussi beaucoup sur le quantified self.

API Sleep, une nouvelle API dédiée au sommeil chez Google

Mais ce n’était visiblement pas suffisant aux yeux de la firme. Elle vient en effet de lancer une toute nouvelle API qui se focalisera sur le sommeil.

API Sleep n’a donc qu’un seul but : mieux nous comprendre. En s’appuyant sur des capteurs de lumières et sur des gyroscopes, l’API sera en effet capable de déterminer lorsque l’utilisateur dort. Elle pourra alors commencer à effectuer des mesures et à collecter des données.

Si l’on en croit la FAQ publiée par Google, alors ces données seront collectées de deux manières différentes. L’API sera ainsi en mesure de collecter des données toutes les 10 minutes pendant que l’utilisateur dort, mais aussi lorsqu’elle détectera un réveil.

A lire aussi : 6 nouveautés annoncées pour les smartphones Android

Une première application pour voir ce dont est capable l’API

Et ensuite ? Chaque application pourra exploiter ces données. Pour montrer de quoi est capable son API, Google a cependant collaboré avec un éditeur afin de développer une application dédiée, baptisée Sleep as Android.

Très complète, cette dernière est capable d’analyser le sommeil de l’utilisateur pour déterminer sa durée, sa régularité ou encore les phases composant ses nuits. Elle peut aussi déterminer si l’utilisateur ronfle.

L’utilisateur, de son côté, garde évidemment la main sur tout. API Sleep nécessite en effet des autorisations pour fonctionner, des autorisations qui peuvent être acceptées ou refusées.

Si vous voulez tester les possibilités offertes par cette API, c’est tout à fait possible et il suffit ainsi de mettre à jour les services mobiles de Google et de télécharger l’application citée un peu plus haut sur le Play Store.

Mots-clés google