Google Assistant débarque sur… Android 5.0 Lollipop

Voilà une nouvelle qui n’intéressera probablement pas grand monde parmi les technophiles qui changent de smartphone tous les 6 mois, mais Google vient d’annoncer – par l’intermédiaire d’un communiqué – que le “Google Assistant” allait faire son entrée sur “tablettes et sur plus de téléphones Android“. Comprenez par là que ce dernier va débarquer sur Android 5.0 Lollipop. Une version de l’OS mobile lancée officiellement en l’an de grâce 2014. Des temps immémoriaux dans le monde de la Tech…

Quoi qu’il en soit, cette annonce est loin d’être dénuée d’intérêt. Si l’on s’en réfère aux dernières statistiques précisant le classement des différentes versions d’Android utilisées à travers le globe, on s’aperçoit en effet que Lollipop y fait encore bonne figure, avec un pourcentage d’utilisateurs calé à pas moins de 26,3%. De quoi donner un certain relief au communiqué de Google…

android-googleassistant

L’assistant de Google, intégré à Android en cours d’année dernière sur les versions 6.0 et supérieures de l’OS, va faire son entrée sur Android 5.0 Lollipop.

Bien évidemment, les pays en voie de développement sont tout particulièrement concernés par l’annonce, puisque nombre de terminaux – même neufs – y sont encore basés sur Android 5.0. Dans la même veine,  de nombreuses tablettes tournent toujours sur cette déclinaison de l’OS de Google. Il est donc fort possible, qu’au bout du compte, l’arrivée de Google Assistant sur la plateforme séduise un certain nombre d’utilisateurs.

La France servie… plus tard

Attention toutefois, le déploiement du service ne se fera pas de manière uniforme. Certains pays en bénéficieront très prochainement, tandis que d’autres devront prendre leur ticket et attendre leur tour. Ce sera notamment le cas de la France, qui n’a pas encore été gratifiée d’une date de disponibilité pour cette fameuse opération de “rétro compatibilité”. Il faudra donc patienter.

Cela dit, nous apprenons que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Inde, l’Australie, le Canada, Singapour, l’Espagne et le Mexique peuvent dès à présent en profiter, et ce au même titre que l’Italie, le Japon, l’Allemagne, le Brésil et la Corée du Sud.

A noter enfin que pour l’heure seules deux langues sont disponibles : l’Anglais et l’Espagnol. Le Français devrait, selon toute logique, suivre dans les prochaines semaines…