Google aurait l’intention de laisser tomber Play Music pour YouTube Remix

En décembre 2017, une information a fuité sur l’éventuelle disparition de Play Music et de YouTube Red. Un nouveau projet est prévu cette année concernant le secteur de la musique pour Google.

Suite à son échec avec le streaming, le géant du web va les remplacer par un nouveau produit sous l’égide de YouTube.

Google Play Music va cesser son activité. En concurrence directe avec Spotify, Apple Music ou encore Deezer, le service n’a pas fait le poids et sa fermeture a été décidée par ses dirigeants. L’application sera remplacée par YouTube Remix.

Tous les abonnés de l’application seront basculés automatiquement vers YouTube Remix. La firme met tout en œuvre pour que le nouveau service soit disponible d’ici la fin de l’année.

Une offre qui incite à payer encore plus

Lyor Cohen, le responsable de la section musique de YouTube, a confirmé en tout point ces informations lors du festival South By Southwest qui s’est déroulé en mars 2018. Il a évoqué le retard qu’avait le service. Il explique que la sortie de YouTube Remix avait été prévue pour le mois de mars 2018, mais cela a dû être reporté.

Le responsable n’a dévoilé aucun indice concernant le prix. Il divulgue tout de même quelques informations sur les offres publicitaires. Elles s’intensifieraient avec pour objectif d’inciter les utilisateurs à basculer vers une offre payante.

Toutefois, Youtube Red reste disponible.

Une offre qui est déjà en cours

YouTube a envoyé des e-mails à ses utilisateurs il y a quelques semaines pour les aviser d’un réajustement de la plateforme. Toutes les chaînes qui sont consacrées à un artiste seront regroupées en une seule pour créer une fiche d’artiste. Ce genre d’interface est déjà mis en place dans les autres offres de streaming concurrentes.

La plateforme vidéo souhaiterait maintenant faire payer les utilisateurs sur tout ce qui concerne les artistes et les labels. Les ayant droits veulent également percevoir un droit d’auteur en ce qui concerne leur œuvre. Spotify semble prendre le sens inverse parce que le service streaming a présenté une nouvelle offre gratuite pour séduire et pousser les internautes à basculer vers la plateforme.

Est-ce que YouTube a fait le bon choix et est-ce le bon timing ? L’avenir le dira !