Google bannit toutes les publicités en faveur des « traitements médicaux expérimentaux »

Vendredi 6 septembre, Google a décidé de faire un nouveau geste pour protéger la sécurité et la santé publique. La firme de Mountain View a en effet pris la décision drastique d’interdire la publication d’annonces qui font la promotion de thérapies non éprouvées sur sa plateforme.

L’interdiction concerne les traitements médicaux qui ne se basent que sur des expériences et qui n’ont pas fait l’objet de tests cliniques suffisants.

Crédits Pexels

Google les qualifie de « faux traitements », des traitements qui vont à l’encontre de ses principes de fondement, en plus de représenter un risque pour la santé des internautes. Le géant du Net a également découvert de nombreuses actions d’escroquerie en lien avec les annonces.

Google vise les thérapies géniques et cellulaires

Si de leurs côtés Facebook, YouTube et Pinterest luttent activement contre les contenus de désinformation sur les vaccins et les publicités sur les faux traitements du cancer, Google, lui, a décidé de concentrer ses efforts sur les contenus proposant/vantant des traitements liés aux cellules souches et à la thérapie génique, que le géant du Net estime tout aussi dangereux.

« Ces traitements peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé et nous pensons qu’ils n’ont aucune place sur nos plateformes », a indiqué Google dans un communiqué officiel.

Désormais, les annonces médicales postées sur Google feront l’objet d’un contrôle rigoureux de la part du géant du Net. Google se chargera de se renseigner si les thérapies concernées ont bien passé des tests cliniques formels et suffisants pour témoigner de leur efficacité médicale.

La sécurité et la santé publique avant tout

Si Google a décidé d’appliquer une nouvelle réglementation aussi drastique vis-à-vis des annonces en lien avec les thérapies cellulaires et/ou géniques, c’est parce que le secteur est actuellement gangrené de publicités mensongères sur de prétendus traitements miracles.

Or souvent, les traitements ont des conséquences néfastes sur la santé des patients. Pour preuve aux Etats-Unis, des traitements proposés par une société du nom d’US Stem Cell avaient rendu aveugles plus de quatre patients après que ces derniers se soient injectés le médicament dans les yeux. L’affaire a été portée en justice en juin dernier.

Pour ce qui est de Google, les efforts du géant du Net pourraient bien aider à freiner le développement de ces « thérapies illégitimes », même si le chemin à parcourir est encore loin.

Mots-clés googlesanté