Bard VS Chat GPT : quelle est l’IA la plus performante ?

Un grand duel s’annonce entre les deux géants du web Google et Microsoft. Après que cette dernière décide de s’associer avec OpenAI pour lancer un Chat GPT plus puissant, la firme de Mountain View veut contre-attaquer. En réponse, elle propose Google Bard, un robot génératif basé sur son modèle de langage LaMDA qui a fait grand bruit l’an dernier. L’outil a néanmoins récolté de nombreux avis négatifs dès le jour de son lancement pour avoir fourni des réponses vagues aux utilisateurs. Quelles sont les fonctionnalités de chacune de ces IA ? Que retenir de leurs domaines d’applications ainsi que de leurs performances respectives ?

Google Bard AI
Crédit Photo : 123RF

Google Bard : qu’est-ce que c’est ?

Bard (Bidirectional Encoder Representations from Transformers) est un agent conversationnel basé sur l’IA. Il est proposé par Google pour concurrencer Chat GPT d’OpenAI qui connaît une ascension fulgurante sur internet. La fonction principale de cet outil est de fournir des réponses pertinentes aux questions ou instructions qui lui sont soumises. Il est en mesure de générer du contenu sous forme de texte, de musique ou d’images. Pour répondre aux requêtes des internautes, Google Bard s’appuie spécifiquement sur un modèle de langage dénommé LaMDA.

L’outil prend également en compte les informations récentes et s’appuie sur son accès à internet pour fournir les meilleures réponses possibles. Selon les ambitions des responsables de Google, ce chatbot sera déployé prochainement dans le moteur de recherche de la firme. Pour le moment, il est encore en phase de rodage pour garantir sa fiabilité avant sa mise sur le marché. Sur ce point, Google ne souhaiterait surtout pas suivre les traces de Chat GPT qui a révélé en cours d’utilisation de nombreux bugs.

Les cas d’utilisations de Google Bard

Google Bard peut être exploité dans plusieurs cas de figure. Entre autres, cet agent conversationnel basé sur l’IA est en mesure de générer du contenu textuel et de réaliser des tâches automatisées. Il peut par ailleurs servir d’assistant personnel IA dans certaines réalisations.

Écriture créative avec Google Bard

L’une des fonctionnalités principales de Google Bard est de générer des contenus textuels dans un style de langage cohérent. Cela sera particulièrement utile pour les écrivains qui souffrent du syndrome de la page blanche à trouver de nouveaux concepts pour les histoires. Ce chatbot peut également faire des suggestions de titre et de contenus pour les articles web, produire des discours ou rédiger certains documents.

En plus de ceci, Google Bard est en mesure d’évaluer un texte et de générer des commentaires relatifs au style, à la structure ou au ton. Parallèlement, il peut constituer le champ lexical d’un mot, suggérer des formulations alternatives pour des contenus existants et proposer des synonymes. Grâce à ces différentes fonctionnalités, il contribue à renforcer les compétences des rédacteurs ou écrivains et à optimiser leur durée de travail.

Assistant IA et automatisation des tâches

Pour les personnes qui possèdent un agenda chargé et de nombreuses occupations, Google Bard peut aussi être d’une grande utilité. Il aide notamment à une meilleure gestion de son temps en programmant des tâches de façon progressive. Éventuellement, ils pourront aussi définir des rappels pour ne pas manquer leurs différents rendez-vous avec des partenaires.

D’un autre côté, il faut souligner que Google Bard pour automatiser de nombreuses tâches. À titre indicatif, ce robot génératif peut faire des réservations pour un restaurant ou pour organiser un voyage. Avec l’aide de celui-ci, les utilisateurs peuvent par ailleurs rechercher des produits en ligne et les acheter en quelques minutes.

Chat GPT : qu’est-ce que c’est ?

À l’instar de Google Bard, Chat GPT (Generative Pretrained Transformer) est un robot conversationnel basé sur l’intelligence artificielle. À la différence de celui-ci cependant, il est disponible en plusieurs versions et est promu par la structure OpenAI. Le dernier est le GPT-3 qui est constitué d’une grande base de données formée à l’aide des textes écrits en ligne. Selon le PDG d’OpenAI Sam Altman, ce chatbot aurait conquis plus d’un million d’utilisateurs en seulement cinq jours d’utilisation.

L’outil génératif Chat GPT-3 est conçu avec le modèle de transformateur. Il s’agit d’une méthode d’apprentissage en profondeur qui permet de traiter un grand nombre de textes saisis. Celui-ci est également en mesure de découvrir des modèles linguistiques. Ce potentiel lui permet de fournir des réponses pertinentes aux requêtes des clients en se basant sur des articles d’actualité, des sites web ou des romans.

Les cas d’utilisation de Chat GPT-3

Le Chat GPT-3 depuis son déploiement est utilisé dans le cadre de nombreux projets et tâches sur internet. Il est capable d’automatiser certaines réalisations, de générer du contenu textuel, de traduire des documents et jouer le rôle de service client.

La traduction de textes et génération de contenus

L’une des particularités de Chat GPT est qu’il est en mesure de générer du contenu dans plusieurs langues. Cette faculté lui permet donc de traduire en temps réel des chats, des e-mails et des documents de tout genre. Cela permet non seulement de réduire les barrières linguistiques et de simplifier l’accès à certaines informations.

Avec Chat GPT, les internautes ont aussi la possibilité de résumer des documents, des articles ou des rapports sur des sujets spécifiques. Le Chatbot est en effet en mesure de générer des textes originaux tout en restant fidèle aux idées principales de l’utilisateur. Une autre spécificité de cet outil est qu’il est capable de proposer des contenus sur-mesure. Pour ce faire, il se base spécifiquement sur le comportement et les préférences des utilisateurs.

Éducation, recherche et service clientèle

Dans le cadre de leurs études et recherches, Chat GPT peut être d’une grande aide pour les étudiants. Il permet de filtrer les nombreuses informations disponibles sur internet pour trouver des documents de qualité en quelques secondes. Les professeurs peuvent en parallèle utiliser cet outil pour générer automatiquement des commentaires sur les devoirs écrits. Chat GPT-3 peut en effet examiner la structure et le contenu de l’écriture des élèves pour fournir ces réponses personnalisées.

Le chatbot génératif d’OpenAI peut en outre se substituer au service clientèle et fournir des réponses pertinentes aux requêtes des clients. Cela permet donc aux entreprises de réduire leurs différentes charges et d’optimiser le temps de réponse. En se basant sur les comportements et les informations des utilisateurs, Chat GPT peut même fournir des recommandations personnalisées. Entre outre, cet outil est capable de planifier des rendez-vous et de faire des réservations. Avec l’automatisation de ces tâches basiques, les agents du service clientèle peuvent se concentrer sur d’autres tâches plus complexes dans l’entreprise.

Quelles sont les divergences entre Chat GPT et Google Bard ?

Si Google Bard et Chat GPT possèdent des fonctionnalités similaires, ces deux IA se démarquent l’une de l’autre sur plusieurs plans. Voici quelques différences fondamentales qui confèrent à chacune d’elle leur singularité et leurs spécificités.

Développement, formation et mise en œuvre

Google Bard est développé et formé par Google avec le modèle de langage LaMDA. Cette IA sera directement intégrée au moteur de recherche classique pour simplifier les recherches des internautes. Il faut cependant indiquer qu’elle est actuellement en phase de test chez les développeurs qui souhaitent lancer un chatbot sans gros bug. Il existe néanmoins une version bêta accessible à une poignée de personnes qui essaient de déceler ses différentes failles.

Chat GPT pour sa part est développé par OpenAI depuis 2018. Avec le succès de Chat GPT-3 toutefois, la société s’est alliée avec Microsoft qui souhaite l’intégrer à ses différents produits. Il s’agit entre autres des navigateurs Microsoft Edge, Bing et du réseau social Skype. Les deux firmes américaines travaillent conjointement sur un modèle GPT plus puissant capable d’afficher des sources avec des liens cliquables. Comme Bard, elle peut également proposer des réponses pertinentes en se basant sur les sources récentes disponibles sur internet.

Le langage de développement du chatbot

Bard fonctionne avec LaMDA (Langage Model Dialogue Applications), une famille de modèles de langage développée par Google. Comme l’indique bien le nom, il s’agit d’une IA orientée NLP (Natural Langage Processing) qui peut tenir des conversations humaines. Pour son fonctionnement, LaMDA s’appuie sur une architecture de réseau neuronal de type Transformer. Cela lui permet de produire des réponses pertinentes à partir des informations les plus récentes pour les utilisateurs.

Chat GPT-3 par contre est basé sur GPT-3, un modèle de langage de type Transformer similaire à LaMDA. Il est composé d’un ensemble d’algorithmes pouvant reconnaître des modèles de données et capable d’acquérir des connaissances par le biais d’exemples. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est considéré comme un réseau neuronal à mémoire à long terme. GPT-3 utilise essentiellement ses algorithmes pour générer du texte en évaluant les informations disponibles dans sa base de données.

Tailles et capacités des deux IA

Chat GPT est disponible depuis 2018 en plusieurs versions (1, 2 et 3) avec des bases de données très variées. La dernière version de ce robot conversationnel à titre indicatif est composée de 175 milliards de paramètres. Malgré cette grande base de données, cet agent conversationnel d’OpenAI ne peut pas fournir des réponses relatives aux actualités récentes. Elle a été entraînée à partir des sources (articles web, roman, documents scientifiques, etc.) disponibles sur internet jusqu’en 2021. La société compte bien pallier cette limite en lançant très bientôt le Chat GPT-4 qui sera plus puissant. En outre, l’outil intègre un vérificateur de plagiat : AI Text Classifier pour fournir des contenus uniques.

Basé sur LaMDA, Google Bard intègre dans sa base de données plus de 137 milliards de paramètres pré-entraînés. Ces derniers sont entraînés sur un jeu de données composé de 1 560 milliards issues de dialogues et documents web publics. En plus de ceci, les employés de Google ajoutent des réponses manuellement pour satisfaire les requêtes des internautes. Bard génère des réponses sous forme de texte en assemblant les informations les plus récentes grâce à son accessibilité à internet. Toutefois, elle ne dispose pas d’un vérificateur de plagiat, ce qui ne garantit pas l’unicité des contenus.

2 réflexions au sujet de “Bard VS Chat GPT : quelle est l’IA la plus performante ?”

  1. Je dirais Google Bard est plus gros
    Il possede plus de server
    Meme le moteur de recherche le plus gros au monde C est Bien Google avec 1500 milliards
    dialogue et document

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.