Google Chrome : de nouvelles exigences de confidentialité pour ses extensions

Google a annoncé cette semaine des changements majeurs concernant la politique de confidentialité de Chrome. Ces modifications se concentreront sur les extensions Chrome et leurs développeurs, pour une meilleure protection de la vie privée de ses utilisateurs.

La façon dont les développeurs tiers pourront utiliser l’API de Google Drive sera également remodelée, de manière à permettre aux utilisateurs d’accéder plus facilement aux fichiers stockés sur la plateforme.

Toujours dans cette initiative d’améliorer la vie privée des utilisateurs, Google va également augmenter le nombre de développeurs d’extensions qui devront appliquer ces nouvelles règles de confidentialité. Si auparavant, les demandes d’autorisation pour implémenter une fonctionnalité n’étaient qu’une simple recommandation de Google, aujourd’hui, la firme de Mountain View souhaite en imposer l’application.

Concernant l’API Drive, Google a décidé de verrouiller davantage le service et limiter l’accès de tous à des fichiers spécifiques. À cela s’ajoutent des vérifications effectuées par Google qui se feront pour les applis nécessitant un plus large accès.

Des mesures instaurées dès cet été

Google a décidé de ne pas attendre pour appliquer ces nouveaux changements, car ils seront apposés aux développeurs d’extensions Chrome à partir de cet été. Une fois les changements en place, les développeurs ne pourront uniquement que demander l’accès aux données liées directement aux fonctionnalités dont ils ont besoin.

Rappelons que ces remaniements font partie du « Project Strobe de Google » qui vise à limiter les données personnelles auxquelles les développeurs d’applications Android ont accès. Google a décidé d’instaurer ces mesures après avoir constaté que les développeurs tiers avaient accès à une trop grande quantité de données des comptes Google.

Des décisions qui s’imposaient

« Des applications et des sites Web tiers créent des services que des millions de personnes utilisent pour faire avancer les choses et personnaliser leur expérience en ligne », a déclaré le vice-président de l’ingénierie, Ben Smith. « Pour que cet écosystème soit un succès, les utilisateurs doivent avoir la certitude que leurs données sont sécurisées et que les développeurs ont besoin de règles claires. »

Smith ajoute également que ces nouvelles règles de confidentialité comprendront également des extensions qui régissent tout contenu fourni par l’utilisateur ainsi que toutes les communications personnelles. « Bien entendu, les extensions doivent rester transparentes dans la manière dont elles traitent les données utilisateurs, divulguant la collecte, l’utilisation et le partage de ces données », a-t-il cependant précisé.

Mots-clés googlegoogle chrome