Google Chrome en a fini avec les extensions payantes, du moins dans le Chrome Web Store

Les extensions payantes dans le Chrome Web Store font désormais partie du passé. Le 21 septembre 2020, Google a annoncé leur retrait à travers un billet de blog. La firme de Mountain View en a profité pour glisser un mot aux développeurs qui devront maintenant se tourner vers d’autres alternatives pour continuer à se faire de l’argent.

« Le système de paiement du Chrome Web Store est désormais obsolète et sera arrêté au fil des prochains mois. Il y a de nombreuses autres manières de monétiser vos extensions, et si vous utilisez les paiements via le Chrome Web Store, vous devrez migrer vers l’une de ces solutions », lit-on.

Pas sûre que cette nouvelle plaise aux développeurs.

Crédits Pixabay

Les sources affirment que Google a pris cette décision pour mettre fin aux transactions frauduleuses qui s’opèrent via certaines de ces extensions.

Google ne reviendra pas en arrière

Les développeurs auraient dû se préparer à ce cas de figure. En effet, la firme de Mountain View ne les a pas pris par surprise. Depuis le mois de janvier 2020, le géant du web a suspendu temporairement la publication d’extensions payantes dans le Chrome Web Store.

Cette démarche avait pour but d’empêcher les pratiques qui visaient à « exploiter les utilisateurs. » Par la suite, Google a annoncé le 1er février 2020 que les extensions présentent sur Chrome Web Store ne pourront plus utiliser le système de paiement de la plateforme. La nouvelle mesure prise par Google concernant les extensions payantes est définitive. Aucun retour en arrière n’est donc envisageable.

Les développeurs sont dans une position inconfortable

Dans son billet de blog, Google reste assez vague sur les raisons de sa décision.

« Le web a fait du chemin dans les 11 ans qui ont suivi le lancement du Chrome Web Store. À l’époque, nous souhaitions donner aux développeurs des moyens de monétiser leurs articles du Web Store. Mais entre-temps l’écosystème a crû et les développeurs disposent aujourd’hui de nombreuses options de gestion des paiements », écrit-il.

Cette situation place de nombreux développeurs dans une position inconfortable. Google ne leur donne pas accès aux informations concernant les clients qui ont payé pour accéder à leurs extensions. Cela veut dire qu’ils ne pourront peut-être pas les transférer vers leur nouvelle plateforme de paiement.

Ils auront jusqu’au 1er février 2021 pour assurer leurs arrières. Une fois que cette échéance sera écoulée, Google désactivera tous les paiements.

Mots-clés chromegoogle