Bientôt, Google déploiera des fonds d’aide d’urgence au journalisme

Une fois de plus, Google apporte son soutien à l’industrie de l’information. Le 15 avril 2020, le géant du web, par l’intermédiaire du vice-président de la Google News Initiative, Richard Gingras, a annoncé la création d’un fonds de secours d’urgence pour le journalisme. Il s’agit d’un projet lancé en faveur des petits et moyens éditeurs d’actualités privés dans le monde à condition qu’ils produisent des informations originales pour les communautés locales.

Dans un billet de blog, Gingras a souligné la place considérable que tiennent les nouvelles locales en cette période de distanciation sociale. La majorité de la population mondiale, privée de sortie, n’a plus que les médias comme sources d’information fiables.

Des journalistes locaux vont bénéficier des fonds de Google. Crédits : Pixabay

Force est de constater qu’en ces temps difficiles, les trésoreries des organes de presse ne sont pas restées au meilleur de leurs formes. C’est pourquoi Google a décidé de se porter volontaire pour fournir des aides financières.

Google n’a pas dévoilé le montant total des fonds qui seront déboursés. Cependant, il a été dit que le versement unique se fera en dollars américains ou en euros selon la région.

Les conditions d’admissibilité à la demande

Seuls les éditeurs qui sont en activité depuis au moins un an et qui emploient à plein temps entre 2 et 100 journalistes sont éligibles pour le programme de financement. En plus d’être des bons fournisseurs d’informations de base à l’échelle locale, les candidats doivent également avoir une présence numérique.

Plusieurs pays de l’Asie Pacifique, de l’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique, de l’Amérique du Nord et de l’Amérique latine font partie des zones géographiques éligibles. Après être sélectionnés par des professionnels de l’édition numérique et du journalisme au sein de l’entreprise technologique, les candidats recevront un e-mail suivi du financement.

Ils doivent par la suite signer un accord de financement avec la firme et s’inscrire en tant que partenaires Google.

En savoir plus sur le programme

Depuis le 15 avril 2020, les éditeurs qui souhaitent bénéficier des fonds de secours peuvent postuler en remplissant un formulaire de demande disponible sur la plateforme Google News Initiative. L’annonce des bénéficiaires se fera après date limite du dépôt des candidatures, c’est-à-dire le 29 avril 2020, avant minuit. La somme qui sera déployée dépendra de la taille de l’organe de presse en question.

Google.org envisage en outre de faire un don de 1 million de dollars au Centre International pour les Journalistes. Dart Center for Journalism and Trauma, une division de l’école de journalisme de Colombia dont la mission consiste à aider les journalistes à surmonter les traumatismes vécus pendant la crise, jouira également de cette donation.

Mots-clés googlejournalisme